08 novembre 2021

En un mot comme en cent. 5 novembre 2021, Aujourd'hui dans l'actualité

2021-11-08 - 285 3

Dans l’actualité de ce jour il y a une partie sicilienne gagnée contre Mister Manu qui s’est retrouvé soudain avec trois pièces en prise !

Et c’est ensuite, une fois l’échiquier mis de côté, l’interprétation des sept dernières chansons de Georges Brassens que j’ai mises dans ma guitare. *

* A savoir :

Comme hier
La Rose, la bouteille et la poignée de main
Clairette et la fourmi
Celui qui a mal tourné
Concurrence déloyale
Le Bulletin de santé
Boulevard du temps qui passe

Posté par Joe Krapov à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 novembre 2021

UNE SEULE RÉFÉRENCE EN MAGASIN

L'épigastre ?

Il s'encastre !
 

Ecrit et surtout enregistré pour le Défi du samedi n° 688 d'après cette consigne : épigastre.

03 novembre 2021

Choses vues à Redon (Ille-et-Vilaine) le 23 octobre 2021 (1)

2021-10-23 - Nikon 4

2021-10-23 - Nikon 6

2021-10-23 - Nikon 7

2021-10-23 - Nikon 8

2021-10-23 - Nikon 9

Posté par Joe Krapov à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Choses vues à Redon (Ille-et-Vilaine) le 23 octobre 2021 (2)

2021-10-23 - Nikon 12
Isaure Chassériau ! Sors de ce corps !

2021-10-23 - Nikon 13
Couvrez ce sein que je ne saurais voir !

2021-10-23 - Nikon 14

2021-10-23 - Nikon 15

2021-10-23 - Nikon 16

Posté par Joe Krapov à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 novembre 2021

En un mot comme en cent. 25 octobre 2021, Parti

2021 11 02 061028 097

C’est parti ! Le classeur vert m’a lâché ! J’ai donc remis mon intégrale de paroles de Brassens dans deux classeurs neufs à quatre anneaux dont on peut tourner facilement les pages sans que tout se barre - en live, c’est gênant -!

En suite de quoi j’ai mis de l’ordre et fait du tri dans la pile de dossiers de l’étagère au-dessus. J’y ai retrouvé un gros classeur blanc plein de textes écrits ou rassemblés à  l’époque du café slam des Champs libres.

Plein de trésors ! Dont celui-ci qui était parti-sorti de mon souvenir.

La Folie des glandeurs

(pensez à cliquer en haut de la nouvelle page pour entendre le MP3)

 

 

Posté par Joe Krapov à 14:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

En un mot comme en cent. 28 octobre 2021, Aujourd'hui rondeurs

Il vaut mieux avoir des rondeurs que des raideurs.

Et des rotondités que de l’hérédité.

A part ça, je viens de découvrir ça :

«La Fessée» de Georges Brassens dit par Jean-Pierre Marielle. 

Posté par Joe Krapov à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

En un mot comme en cent. 29 octobre 2021, Aujourd'hui douleurs

- Je n’en éprouve pas, Docteur, de douleurs ! Est-ce que c’est normal ?

- Sortez de mon cabinet, Monsieur Krapov. Je vous rappelle que vous êtes iatrophobe. Vous n’avez rien à faire ici !

- OK, je sors !

J’adore cette formule « OK, je sors ! ». Elle signifie qu’on s’est comporté comme un sale gosse ou un mauvais plaisant.

170418 Nikon 061 bis

 

Davy ?

Posté par Joe Krapov à 12:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

En un mot comme en cent. 30 octobre 2021, Aujourd'hui le roi

En Angleterre, le roi est une reine.

Dans le 1er épisode de la saison 2 de "Sherlock", Sherlock Holmes lui rend visite à Buckingham Palace. Il a été embarqué de force, est en peignoir et avoue au Dr Watson qui le rejoint là qu’il ne porte même pas de slip !

C’est drôlement bien réalisé, cette adaptation-transposition au XXIe siècle, même si, une fois l’épisode terminé, on s’aperçoit qu’on n’a rien compris à l’intrigue !

Mais c’est « nicht grave » ! 

Posté par Joe Krapov à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 novembre 2021

En un mot comme en cent. 1er novembre 2021, La terre

La Terre continue de tourner.

La terre continue de donner des carottes pour que je puisse confectionner d'excellentes carbonades flamandes : mes invité·e·s n'ont rien laissé !

Et moi je continue de tournicoter autour du Sétois centenaire et de son étonnante postérité.

 

P.S. Monsieur Battmanu était le maître de cérémonie des Apéros poétiques cette année au grenier à sel de Redon.

 On peut retrouver sa production littéraire ici  et ici et ses vidéos là. J'ai beaucoup aimé aussi celles-ci :