Perte de repères. « Un café en face du stade, Chez Angèle, ça s’appelle » dit la conductrice.

Mais le stade est à la sortie du village et il n’y a aucun café à proximité.

Alors on fait demi-tour. On s’arrête près d’un autre café qui s’appelle « Chez Antoine ».

Je descends et dis aux deux gars en terrasse que je cherche un café-restaurant qui s’appelle « Chez Angèle ».

- C’est ici.

D’accord. Angèle change de sexe quand ça l’arrange.

C’était à Peillac, Morbihan, ce jour. Rue du Stade !

2021-10-01 - 285 45