De soi-même, on n’en aurait pas profité. Il faut présenter sa carte d’identité, son pass sanitaire, donner dix euros à un milliardaire (François Pinault), porter son sac à dos sur son ventre, déambuler parmi des œuvres difficilement compréhensibles…

Et pourtant, ne serait-ce que pour pouvoir admirer à Rennes ceci qui eût relevé jadis du plus pur réalisme socialiste, je dis que ça vaut vraiment le coup cette expo «Au-delà-du noir et blanc» au couvent des Jacobins (visible jusqu’au 29 août) !

2021-08-05 - 285 56

2021-08-05 - 285 61

2021-08-05 - 285 66

2021-08-05 - 285 71

2021-08-05 - 285 73