La statue d’Alexandre Astier, tombée toute seule de son piédestal à l’issue de la projection de Kaamelott premier volet au Gaumont : Désolé ! Je n’ai pas ri une seule fois !

On comprend d’autant moins cet alignement sur un "Stars wars" à rallonge qu’on se régale à revoir la saison VI, une merveille d’intelligence et de construction.

Sans doute que trop de cinéma tue le cinéma et qu’on ne réussit pas «Vingt ans après» à tous les coups.

Vive la série en six coffrets de dévédés ! 

D'autres musiques intéressantes de la série - et d'autres séries -, reprises au piano seul, se trouvent ici :

https://www.youtube.com/channel/UC6j5rkx9SUAiHqlNYK5egAA