09 juin 2021

DE LILLE A L'ILLE

210608 285 006

C’est la première fois que je photographie ces parallèles verticales. La cheminée est celle de la buanderie Saint-Cyr. On apprenait jadis ici à des filles « perdues » le métier de lingère. Les bonnes sœurs dont certaines sont maintenant enterrées dans le petit cimetière en face de nous, dans un carré de haies à l’ombre des pins, leur apprenaient comment serrer la haire et verser le Bonux avec la discipline. Mais c’était sans souplesse ni Soupline.

La tour reste à jamais celle de France-Télécom même si c’est devenu Orange – la 5G est bleue comme une prise de terre ! – et que cet immeuble très science-fictionnel des années soixante s’appelle maintenant La Mabilais.


210608 285 007Ce qu’on ne voit pas sur la photo c’est l’Ille qui court sans se presser derrière ce mur couvert de mousse. Un peu plus loin, derrière le cèdre du milieu de la pelouse, elle se jette au pied de l’octroi dans la Vilaine et les deux donnent leur nom à ce département numéroté 35 où je vis depuis vingt-trois ans.

Si on part dans l’autre sens, vers notre gauche donc, on longe la rivière vers Saint-Grégoire et Betton.

Bien avant d’y arriver on traverse Rennes en allant de son Ouest vers son Nord. On passe à l’arrière de l’école Papu, au pied de la tour des Horizons, on arrive Boulevard du Maréchal De Lattre de Tassigny à la bifurcation. On a canalisé ici un bras de la rivière, celui qui passe sous le pont Bagoul et va rejoindre la Vilaine au pont de Bretagne, juste après que celle-ci s’est extirpée du trajet souterrain qu’on lui a imposé afin de construire par-dessus son cours un parking pour automobiles.

Mais revenons à l’Ille. Au bas de la rue Legraverend et de celle du 41e Régiment d’infanterie, pas loin de la station de métro Anatole France qui est construite bien en profondeur, c’est le début du grand déballage de septembre : la braderie Saint-Martin. Elle durait autrefois deux jours pleins et drainait un monde fou. Dans ce vide-grenier à ciel ouvert on trouvait de tout, du poster de Brad(e) Pitt aux poupées de porcelaine, du vélo volé au crucifix volant, de la plaque publicitaire émaillée à l’édition du Livre de poche d’avant notre naissance du roman « Hôtel du Nord » d’Eugène Dabit. Ne cherchez pas dans les pages de ce livre le fameux « Atmosphère, atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » d’Arletty. Il n’y figure pas, c’est un ajout d’Henri Jeanson pour le film éponyme avec Louis Jouvet. « Note ça dans ton carnet, Marcel ! » comme disait Céleste à Proust.

Je songe sans doute à ce film parce qu’hier, en revenant de La Bellangerais à pied par la coulée verte, j’ai découvert qu’on avait installé, presque en face de la Maison de la poésie, une passerelle permettant de passer d’une rive à l’autre de l’Ille.

210214 Nikon 013

L’endroit que je préfère se trouve au niveau de l’écluse, près de l’auberge de jeunesse. C’est de nouveau un paysage simenonien avec des péniches à demeure : elles ne naviguent plus.

210608 285 008Voilà, nous non plus, nous ne bougerons pas ! Nous avons trouvé un beau coin d’ombre au bout du parc Saint-Cyr. C’est l’été. Les familles sont posées sous les arbres, les gamins font du vélo, les Africaines s’allongent dans l’herbe pour bronzer, une des deux vahinés joue du ukulélé, un chien pataud remue la queue en courant derrière la baballe, nos stylos bougent doucement mais bientôt ils vont s’arrêter : nous allons jeter l’ancre.

Je suis venu de Lille à l’Ille et la douceur du temps, celle du paysage m’apostrophent que c’en est à deux doigts du bonheur complet !

La semaine prochaine ce sera le pot de fin d’année.

Bonnes vacances à tout le monde !

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 8 juin 2021

d'après la consigne AEV 2021-34 ci-dessous


CONSIGNE D'ÉCRITURE 2021-34 DU 8 JUIN 2021 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

Histoire d’eau

 

C’est un peu le complément de la dernière consigne

1. lister les endroits où, au cours de votre vie, vous vous êtes trouvé·e au bord de l’eau (mer, rivière, lac, piscine, etc.).

2. Dans cette liste, prenez un lieu et racontez en détail, à la manière d’un chapitre d’autobiographie, ce qui vous est arrivé ou ce que vous avez ressenti.

210516 Nikon 003

Posté par Joe Krapov à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :