08 mars 2021

L'ECHELLE DE JACOB. 1, L'Attention

J’ai dormi sur mes deux oreilles
Mais le jour s’est levé.
Je les ai dépliées.

210226 Nikon 032

Je suis tout ouïe aux sons qui viennent,
Qu’ils soient valse de Strauss
Ou berceuse bretonne.

210226 Nikon 036

J’ai eu du sable dans les yeux
D’avoir trop regardé la mer
Puis le marchand sur son nuage
Est venu jouer de la flûte.

Son ours en peluche à dansé
Sur l’échelle de corde.

210226 Nikon 063

Et maintenant un jour nouveau
Pour écouter,
Pour voir,
Pour vivre,
Aller, venir dans le miracle.

210226 Nikon 055

Posté par Joe Krapov à 18:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


L'ECHELLE DE JACOB. 2, Le Tableau de Pierre Bonnard

210309 Bonnard - Femme à la louche

Qu’a dit le miroir à la dame ?

Que lui a-t-il donc dit pour que,
L’air un peu sombre,
Elle retourne dans l’ombre ?

Que la journée s’annonce belle ?
Que le soleil envahira toute la maison ?

Ou que les fleurs vont se fanant ?

Que nous n’aurons plus d’horizon
Après dix-huit heures ce soir ?

Posté par Joe Krapov à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'ECHELLE DE JACOB. 3, Jacob Cohen

Les sœurs de la miséricorde
Habitent la maison où la nuit est tombée.

Tu étais à mi-chemin de ton voyage.
Elles t’ont vu venir,
Elles ont ouvert leurs portes.

Au milieu du séjour, une échelle de corde
A semblé t’inviter à monter jusqu’au ciel

Mais, Johnny, tu n’es pas un ange
Et Suzanne t’attend là-bas.

Une musique de flûte :
Un ours est descendu
Dire deux ou trois poèmes
Et la nuit te fut bonne

Le lendemain matin
Après le petit déj’
Elles t’ont mis dehors.

Tu as repris ta route
Comme un Canadien errant.



Posté par Joe Krapov à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'ECHELLE DE JACOB. 4, Ce qui ne manque pas de sel

- La mer

- Revoir la mer

- Photographier les rochers roses de l’île Renote où l’on est revenu pour au moins moi la centième fois.

- Voire Isaure Chassériau au réveil, casaque rose, toque de lumière, peinte par Bonnard et trouver ça bonnard !

- Réentendre une cassette de de groupe disparu, « Les Araignées malades ».

- Se souvenir que la musique de « Bonne nuit les petits » a pour titre « Que je ne suis-je la fougère ? ».


- Ce chat indifférent qui nous snobe chez notre hôtesse, se pourrait-il que dieu s’y loge ? Cela expliquerait, car dieu est mélophobe, que le bestiau n’aime pas trop entendre mon harmonica !

- Se demander, puisque Nicolas S. qui n’a pas encore 75 ans vient de se faire vacciner contre le Coronavirus, si sa sœur Pimprenelle a obtenu elle aussi une dérogation et comment.

Le Chat dans la vitrine (réduit)

- La pâte de curry et le lait de coco qui assaisonnent les crevettes aux tomates cerises qu’on accompagne de nouilles chinoises.

- Jouer, au jeu d’échecs, la défense hollandaise sans penser un instant aux tulipes, aux moulins ou à Vermeer de Delft ; juste à poster un cavalier indélogeable sur E4.

- Recevoir l’image d’une échelle plantée verticalement au milieu du désert et la visualiser comme s’il s’agissait d’un tableau de René Magritte ou de Giorgio de Chirico.

- Revoir cette vitrine où sont rangés les verres et se rappeler qu’on l’a autrefois dessinée.

- Hériter d’une mission bibliophilique qui consiste à chercher pour les offrir à son gendre des livres de Brian Jacques.

- Echanger par mail avec un libraire parisien très aimable à propos d’une commande non livrée. Apprendre qu’il a déplacé la pochette contenant ce périodique ancien dans un endroit où son collègue ne risquait pas de le trouver.

 

Posté par Joe Krapov à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,