Fest-noz (Saint)

Bal populaire intellectuel spécialement destiné aux gens qui sont sortis de Saint-Cyr Coëtquidan et peuvent compter « un, deux, trois, quatre » en faisant des mouvements latéraux avec leurs pieds et « un, deux, douze » avec les coudes d’avant en arrière sans se désarrimer des auriculaires des voisins tout en se calant, avec les oreilles qui elles ne doivent pas bouger, sur le rythme et les sonorités aigrelettes de la sainte bombarde et du saint biniou coz.

Si en plus de tout ça ils portent des tongs, ils sont bons pour être sélectionnés à l’émission-jeu «Questions pour un champion» ou pour passer à « Vidéo-gag ». Le hic, c’est que c’est enregistré en France, un pays voisin qui ne comprend rien à la danse.

AEV 1415-01 Festnoz 02


Pondu pour l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 9 septembre 2014

d'après la consigne 1415-01 ci-dessous.