AEV_2021_14_Jean_Paul___Snow_White_Mirror_3

- Et dis-moi qui est la plus belle d’entre toutes ?

- Ce n’est pas toi, jalouse ! C’est celle qui, la nuit des étoiles filantes, voit les feux de l’amour. C’est celle dont le cœur et la raison, lucides, savent distinguer le véritable gentleman de l’homme idéal et du mufle qui s’endort. C’est celle que la flûte, le vent galant des poètes, fera toujours danser, légère à l’infini. C’est la fille des rues qui cueille la fleur des îles dans le roman du large de Verlaine et Rimbaud. C’est celle qui court, curieuse, derrière le lapin blanc au rendez-vous galant du bon valet de cœur quand le bonheur est dans le pré et le vin tellement agréable qu’un décolleté plongeant dans l’éther glacial de Venise transporte les amoureux de Peynet sur de lointains satellites de feu…

- OK, OK, arrête ! Je l’imagine très bien ta Dulcinée bimbo ! Elle aime la lingerie fine, elle a les renflements qu’il faut là où il faut et le sourire à la con des morues de la pub ! Elle bacchanale avec le dieu Bacchus, succube dans les allées du bois de Boulogne et manigance ailleurs avec Rocco ou les sept nains. Elle a le cul si débauché qu’on organise des battues de police outre-Manche pour mettre la main dessus et l’enfermer dans les fumets des grands orages d’été de Georges Sand et Alfred de Musset. Tu me rends folle, miroir magique ! Ça me troue le derrière de savoir que la plus belle d’entre toutes c’est la p’tite obsédée qui méduse trolls et lutins !

AEV 2021-14 JK - Blanche-neige pin-up


Pondu pour l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 12 janvier 2021 

d'après la consigne 2021-14 ci-dessous