20 décembre 2020

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 1

AEV 2021-12 JK 1 Recueil-de-Noel-Un-Prince-pour-Noel

Soudain dans sa vie il fit moche.

Elle avait commandé un prince pour Noël. Il n’était venu personne.

Elle avait réveillonné seule chez elle comme beaucoup de gens cette année-là.

Le lendemain elle avait quand même trouvé un cadeau au pied du sapin. Elle s’était empressée d’ouvrir le paquet et y avait trouvé une pantoufle de vair. Une seule pantoufle de vair.

Qu’allait-elle pouvoir en faire ? 

Elle la mit en vente sur "Le Bon coin".

Une unijambiste de Charleville-Mézières en fit l'acquisition.



Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 2

AEV 2021-12 Jean-Paul - 2 Snoopy

Soudain dans sa vie il fit moche.

Le 22 décembre il avait neigé abondamment : 50 centimètres de poudreuse ! Un gars de la voirie était passé et lui avait proposé de balayer l’allée qui menait de chez elle à la rue.

- Ne vous inquiétez pas, c’est gratuit, ma petite dame !

Le 23 décembre il était retombé 50 centimètres de neige par-dessus l’allée déblayée. Le même gars était repassé, avait prononcé la même phrase et fait un travail propre et net. Comme les nains de Blanche-Neige il sifflait en travaillant et à elle ça lui mettait du baume au cœur pour la journée.

Le 24 décembre, elle avait même été très contente de constater qu’encore une fois 50 centimètres de neige avaient recouvert le travail de la veille. Et ça n’arrêtait plus de floconner. Même chanson, même manège de l’employé.

La nuit du 24 au 25 ça avait continué de tomber mais cette fois, en accompagnant ses invitées sur le seuil à l’issue du réveillon, elle avait bien senti la différence de température. Ca allait geler par-dessus.

Le matin du 25, sur le coup d’onze heures, alors qu’elle émergeait des brumes du sommeil et prenait son petit-déjeuner, on avait sonné à la porte.

Bien que Noël fût un jour férié le gars était là, tout sourire dehors.

AEV_2021_12_Consigne_No_l- 70 centimètres de neige bien tassée ! avait-il claironné. Et si je vous offrais des coups de pelle pour Noël ?

- Mais très volontiers, cher Monsieur !

Il s’exécuta. Un premier coup de pelle à la tempe, un autre sur le sommet du crâne et elle tomba dans les vapes aussitôt après le troisième.

- C’est toujours gratuit, ajouta-t-il, mais un petit cadeau de remerciement n’est jamais refusé par la maison.

Il alla chercher sa grande hotte dans le traîneau garé un peu plus loin et il l’emplit de tous les objets de valeur qu’il trouva dans la maison. Puis il fouetta ses rennes et disparut.

Variante :

Le serial-killer à la pelle fit une encoche supplémentaire sur le manche de son instrument. La police n’a toujours pas mis la main sur cet étrange bonhomme qui n’opère que le jour de Noël et ce depuis des lustres.


Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 3

AEV 2021-12 Jean-Paul - 3 Oncle Walrus

Soudain dans sa vie il fit moche. 

C’était à l’orée des temps et à l’orée de la forêt. Il s’appelait Jésus et était un bel enfant blond et joufflu avec une jolie crolle sur le sommet du crâne et des boucles dorées. Il avait sept ou huit ans. Un jour, pour une raison qu’il ignorait, on l’avait kidnappé et amené dans cette maison où vivaient Papa Ours, maman Ourse et Riquiqui le petit ourson.

Le logis des ravisseurs n’avait rien de ravissant.

- Justement, mon petit Jésus, avait dit papa Ours, nous avions besoin d’un homme de ménage. Mets ce tablier, commence par ranger les chambres et faire les lits, nettoyer la salle de bains et puis tu nous prépareras un bon repas pour ce midi.

Il s’exécuta en pleurnichant. Que pouvait-il faire d’autre ? Maman Ourse et Riquiqui restaient à la maison toute la journée, impossible donc de s’enfuir. Il se fit peu à peu à cette existence de larbin mais il protestait tous les jours.

- J’espère que vous me ferez un beau cadeau d’anniversaire à Noël ! Je suis né le 25 décembre. Peut-être accepterez-vous de me rendre à mes parents, m’offrirez-vous la liberté ou au moins allégerez mes tâches ménagères ? Un monde plus juste est toujours possible, non ?

AEV 2021-12 JK 3 BIl avait lu quelque part que les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël. Tous les jours il leur serinait sa rengaine. Mais il ne faut jamais croire ce que disent les journaux.

Le 25 décembre venu, Papa Ours excédé par ses récriminations incessantes le prit sous son bras et alla faire cadeau du petit Jésus aux sept nains qui habitaient un peu plus loin dans la forêt.

Tout ce qu’il avait gagné avec ses revendications, son prêchi-prêcha et ses paraboles c’est qu’au lieu de faire la vaisselle de trois personnes il en avait maintenant sept à charge soit 133,33 % de boulot en plus.

Tous les jours il avait entonné le même refrain chez les sept nains.

- J’espère que vous me ferez un beau cadeau d’anniversaire à Noël ! Je suis né le 25 décembre. Peut-être accepterez-vous de me rendre à mes parents, m’offrirez-vous la liberté ou au moins allégerez mes tâches ménagères ? Un monde plus juste est toujours possible, non ?

Au bout d’un mois de ce régime ils craquèrent et le remplacèrent par une jolie jeune fille un peu niaise.

Joyeux et Simplet l’emmenèrent chez Baba Yaga la sorcière qui habitait un peu plus loin dans la forêt. Ils le prévinrent :

- Si tu passes ta vie à contester l’ordre du monde et à réclamer toujours une vie meilleure tu vas mal finir, Jésus !

La prophétie de Joyeux se réalisa. Jésus finit très mal. Enfin, je croix, d'après ce qu'on m'a raconté.


Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous


N.B. La photo du bambin est empruntée à l'oncle Walrus

Posté par Joe Krapov à 11:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 4

AEV 2021-12 JK 4 A 51jPIpjOkWL

Soudain dans sa vie il fit moche

Bien qu’elle fût devenue adulte, elle avait conservé l’habitude d’écrire au Père Noël afin de lui indiquer ce qu’elle aurait souhaité recevoir comme cadeau.

Existait-il ou pas ? La surveillait-on par l’œilleton de sa webcam ou autre chose ? Toujours est-il que tous les ans les voeux qu’elle avait émis dans sa lettre étaient exaucés.

C’est pourquoi cette année-là qui avait été peu fertile en rencontres sérieuses et même en amants de passage – c’était en 2020, l’année des premiers confinements - elle avait écrit : «Un milliardaire pour Noël sinon rien».

Une sorte de quitte ou double, une espèce de banco, tout sur le 25, rouge et blanc, impair… Noël, passe ou casse !

Et si ça ratait, rien c’était juste rien, ça ne l’engageait pas non plus à jouer à la roulette… russe.

***

Il était arrivé sur le coup de minuit. Il avait sonné à la porte, elle lui avait ouvert avec fébrilité.

Il se tenait sur le palier, immobile et digne, élégant, empli de prestance sous son chapeau haut-de-forme plus luisant qu’une pièce de dix euros. Il avait une canne à pommeau d’or comme celle de Georges Descrières quand il incarnait Arsène Lupin de Maurice Leblanc

Il était vêtu d’une longue redingote rouge à col de velours noir. Il avait de grands yeux qui lui mangeaient la moitié du visage. Quand il s’inclina pour lui baiser la main, les pièces qui bourraient ses poches tintèrent avec un bruit de jackpot de bandit manchot.

Le Père Noël avait encore une fois exaucé ses vœux.

Sauf que. Sauf que le milliardaire était venu pieds nus et qu’elle avait vu tout de suite que ça ne le ferait pas.

Il avait les pattes palmées et un large bec de canard. D’ailleurs elle l’avait reconnu d’entrée, ce vieux beau. C’était le fameux Oncle Picsou.

AEV 2021-12 Jean-Paul - Oncle PicsouDu coup elle l’avait fait pénétrer dans l’appartement, l’avait emmené dans la cuisine. Un coup de hachoir bien placé avait fait le reste. Elle l’avait découpé et mis dans le congélateur.

Le repas du réveillon de la Saint-Sylvestre était hachuré… euh, assuré.

P.S. Quand, autour du magret, elle raconta l’histoire à ses hôtes du 31, son amie Sophie eut cette répartie :

- Tu as eu de la chance ! Le père Noël aurait pu t’envoyer Donald !
- Le neveu ?
- Non ! Trump !

AEV 2021-12 JK 4 - Trump

Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

CONSIGNE D'ÉCRITURE 2021-12 DU 15 DÉCEMBRE 2020 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

C'est Noël !

 

Voici une liste de trente-cinq romans comportant le mot « Noël » dans leur titre. N’y a-t-il pas là de quoi écrire un conte de Noël, un billet d’humeur antifestif, un récit de voyage hors du commun, une romance ou un polar empli·e de cristaux de neige ?

A vous de jouer du marron, de la dinde, du stylo plume ou de l’ordi !

AEV 2021-12 Consigne Noêl

Avec ceci ? Un prince et un coup de foudre !
Cap’ de me séduire pour Noël ?
Cher Père Noël, je voudrais un mec
Cher Père Noël… j’arrive !
Comment j’ai failli ne pas me marier à Noël
Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible
En attendant ce foutu Noël
Et si je vous offrais des coups de pelle pour Noël ?
J’aime pas Noël ni les enfoirés sexy
Je déteste Noël mais toi je t’aime bien
Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
L’accro du shopping fête Noël
L’Insupportable inconnu de Noël
La Source de Noël
La Vie n’est pas un téléfilm de Noël
Le Baiser de Noël
Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël
Ma romance de Noël (presque) parfaite
Noël avec lui ? Pourquoi pas ?
Noël et moi, ça fait deux
Noël mortel
Noël, avalanche et hésitations
Noël, flingues et chocolats
Pour Noël, je te veux, toi !
Un Milliardaire pour Noël sinon rien
Un Noël 100% marron
Un Noël au sommet
Un Noël avec les protecteurs
Un Noël en secret
Un Noël hors du commun
Un Noël qui colle au palet
Un prince pour Noël
Une année sans Noël !
Vous faites quoi pour Noël ? On se marie !
We wish you a molly Christmas

Posté par Joe Krapov à 11:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,