11 décembre 2020

Chansons retrouvées du 11 décembre 2020 (1) Yellow rose of Texas

Ces cinémas, ces théâtres, ces musées qui ne rouvrent pas. Ces lieux de culture et de sociabilité où écrire, chanter, rencontrer,  discuter,  jouer qui restent fermés.

C'est un bel enterrement qu'on nous organise là et j'y ai participé à ma façon, symboliquement, hier, en transformant en papier brouillon ces paroles de chansons qui servaient  aux différentes chorales où j'ai joué au chef de choeur accompagnateur. J'ai retrouvé là-dedans quelques perles de cet humour parodique et dérisoire qui est le mien.

Ainsi cette adaptation-traduction-trahison de "Yellow rose of Texas" avec son refrain en yaourt pour chanteuses non-anglophones !

Peut-être pas plus nulle au finale que la version de 1956 de Jacques Plante pour Dario Moreno ou Eddie Constantine "Je vais revoir ma blonde". 

Yellow rose cf Texas

1
O ma jolie rose du Texas
Illumine le chemin
Elle est superbe et sensass’
Et promet de beaux lend'mains

Quand la guerre sera fini-e
Et que je serai rentré
Nous vivrons en harmonie
Et c'est moi qui l'effeuillerai

Refrain
Oh de yellow rose ef Texas
Is de only gueurl I love
Her aïes ere even bloueur
Dan Texas skaïs eubove

Her heurt's as big as Texas
And wherever I may go
Rimember her forever
Bicause I love her so

2
C'est la chose la meilleure
Qu'un soldat puisse rêver
Une belle et piquante fleur
Un jardin à cultiver

Le plus beau bouton de rese
Qui s'ouvre dès le matin
Donne la saveur aux choses
Et sa couleur au destin

3
Elle a mis sa robe jaune
Et m'attend à la maison
Elle est belle et droite et bonne
Et je l'aime à déraison

Je chanterai sous la lune
Ma formidable chanson
Nous aurons bonne fortune
Et des enfants à foison

Posté par Joe Krapov à 13:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Chansons retrouvées du 11 décembre 2020 (2) Notre chère Italie

J'ai toujours beaucoup aimé cette chanson de Nino Ferrer, "Notre chère Russie", 
dont tout le monde peut comprendre les paroles même sans parler le russe !

Je n'ai pas retrouvé pour quelle soirée de lecture publique
j'ai réutilisé l'idée pour chanter "Notre chère Italie". C'était vers 2002 !

 

Notre chère Italie (Joe Krapov -Nino Ferrer)
se chante sur l’air de Notre chère Russie

1

Fellini Roma Pasolini
Mafia Camora Don Camillo
Vespa Bartoli Paparazzi
Pizza Pinocchio Borsalino

Mastroianni Lollobrigida
Berlusconi Catherine Tasca
Tintoretto e Michelangelo
Roberto Benigni Valpolicella Lady Madonna

2

E pericolos sporghersi
Commedia dell’arte polenta
Spaghetti Giro Fausto Coppi
Rossini Verdi Gorgonzola

Cappucino Appassionata
Tortellini Lino Ventura
Pavarotti Ruggiero Raimondi
Scarlatti Vivaldi et Cimarosa Lady Madonna

3

Panzani risotto Napoli
Fabrice Lucchini Tottocalcio
Allegro largo canelloni
Ferrari Scala Arcimboldo

Vaporetto e tutti quanti
Maserati Martini rosso
Charivari en Alpha Roméo
Marco Polo Chianti Peppone ravioli Lady Madonna

4

Umberto Eco pizzicati
Juliette pleu’ quand Homéopathie
Lucky Luciano Ringo Sheila
Hervé Vilard Capri c’est fini
Hervé Vilard Capri c’est fini
Hervé Vilard Capri c’est fini 

Posté par Joe Krapov à 13:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Chansons retrouvées du 11 décembre 2020 (3) Vive le vent

Ah que voilà un joli chant de Noël complètement timbré !

Ce qui est dommage avec les chansons de chansonniers c'est qu'elles sont très vite démodées. Qui se souvient de Jacques Chirac exposé nu sans souci des paparazzi sur le balcon du fort de Brégançon ? C'est qui ce Sarkozy, cette Bernadette, cette Ségolène ? Ah oui ? C'étaient des gens de la vie d'avant ?

La version originale comprenait quatre couplets mais elle est mieux réduite à trois. J'ajoute quand même le finale écarté qui me plaît bien quand même.


VIVE LE VENT – Joe Krapov

1
Quand viennent les vacances
Sur toutes les côtes de France
Pas question de porter
L’costum’ trois pièces car c’est l’été

Tout l’monde tombe la cravate
Pour dev’nir écarlate
Et montrer aux voisins
Ses tatouages et ses vaccins

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Les doigts d’pieds en éventail
Le nez sous l’chapeau d’paille

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Le nombril en plein soleil
Qui devient rouge vermeil

2
Même au bord des rivières
On dépose au vestiaire
Son blue-jeans tout crasseux
Ou son élégant tailleur bleu

On n’voit plus qu’des cohortes
De braves gens en short-e
Qui jouent au beach volley
Ou s’mettent des revues sur le nez

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Valentine aux environs
Qui montre ses tétons

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Ségolène en bikini
Sarko en slip kaki

2020 12 11 strats-article-41870-web-2

3
Paraît qu’à Brégançon
Y’a même un grand garçon
Qui fait dans l’genr’ mariolle
En exhibant ses roubignolles

Tandis que sa rombière
Tortillant du derrière
Lui dit : « Jacques je t’en prie
Ramasse un peu ton bigoudi ! »

Vive le vent, vive le vent,
Vive le ventre à terre
Taillons-nous mes sœurs mes frères
En direction d’l’hiver

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à terre
On a vu assez d’bas ventres
Il est grand temps qu’on rentre

Joe Krapov 16-11-2006

Refrain écarté :

Vive le vent, vive le vent
Vive le Ventempoupe
Retournons manger la soupe
En ondulant d’la croupe

Vive le vent, Vive le vent
Vive le Vendée Globe
Disserter du sexe des anges
Ca reste un vrai challenge !

2020 12 11 pepito-n-141-et-quand-ventempoupe-fait-un-serment

Posté par Joe Krapov à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,