04 octobre 2020

La taverne d'Attilio / Félix Marten

Quelques vidéos ce dimanche en lien avec le texte du Défi du samedi publié hier. Cette contrainte de publier dans le rêve du dragon un  maximum de mots rimant avec "imbroglio" m'a rappelé "La taverne d'Attilio", un endroit fréquenté jadis par Bernard Dimey dont j'adore l'oeuvre et dont j'ai aimé qu'on me racontât sa vie (L'émission  "Boris, Boby, Dimey et les autres" en 1995 et "La Blessure de l'ogre" d'Yvette Cathiart).

C'est aussi le titre d'une chanson qu'il a écrite, dans la lignée du "Lux bar", pour rendre hommage à Montmartre. Elle est chantée par Félix Marten. La musique est de Francis Lai. La Taverne d'Attilio se trouvait place du Tertre.


Posté par Joe Krapov à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Juditha triumphans / Antonio Vivaldi

201004 Juditha triumphans R-6875154-1473889640-2723

Lemezoldal ! Ca veut dire "face" en hongrois ! Je me souviens encore de ce seul mot que je connais dans cette langue ! Il figurait sur les étiquettes jaunes des deux disques vinyles du "Juditha triumpans" que mon grand-père m'avait ramené en import direct de Hongrie !

Je crois que je ne le lâcherai jamais cet enregstrement-là ! Même s'il n'est pas pratique à écouter : la face 1 est collée à la face 4 et la 3 au verso de la 2, ce qui veut dire qu'il faut changer deux fois de disque si on écoute l'intégrale de cet oratorio dans l'ordre. Quel imbroglio !

Vous allez me dire que maintenant, avec Deezer, Youtube, Musicme, il suffit d'un seul clic pour entendre tout. Pas du tout ! La version de Vittorio Negri est très bien certes, mais le "O quam vaga" est bien trop rapide ! Or donc je vais m'empresser :

- soit de laisser tomber mon ordinateur et d'aller relire mes bandes dessinées en écoutant mes vinyles dans le séjour

- soit de convertir en MP3 cette interprétation de l'Orchestre d'état de Hongrie dirigé par Ferenc Szekeres pour pouvoir continuer à jouer ici, le dimanche soir, au critique musical de "La Tribune des critiques de disques" de France-Musique !

Je vous propose une version très moderne, par l'ensemble Jupiter avec Léa Desandre au chant, de l'air "Armatae face et anguibus" et une autre également aimable - et plus proche de l'enregistrement hongrois - du "O quam vaga, Venusta, o quam decora" par Tiziana Carraro.

 

 

Bon, maintenant, c'est vrai, il ne s'agirait pas d'oublier LA, ici très Castafiorienne, Bartoli !
(C'est à elle que Joe Dassin et Nicolas S. ont dédié leurs chansons "Cécilia" et "Si tu reviens, j'annule tout" ?).

Posté par Joe Krapov à 20:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Capriccio N° 5 / Paganini

J'étais parti aussi pour citer le Capriccio italien de Tchaïkovski mais j'ai changé mes plans en l'écoutant. Je me suis tourné vers ceux de Paganini et je suis tombé là-dessus, plus spectaculaire encore ! 

Posté par Joe Krapov à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Je suis de Castelsarrasin (Pierre Perret) / Mouss et Hakim, Olivia Ruiz et Lo Barrut

Rien à voir avec les rimes en io pour ce dernier billet (à part que c'est une chanson de l'auteur du "Tord-boyaux" ?). C'est juste une recommandation de M. Youtube qui ne m'a pas déplu. 

Posté par Joe Krapov à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,