Cher ami, toi qui est ostéopote, quel est ton avis ? Depuis que le printemps est là j’ai comme un pré dans le cerveau. Dès l’aurore j’entends tintinnabuler les clochettes d’un troupeau broutant dans ma tête !

Cher ami

Le long confinement auquel nous venons d’être soumis n’a pas manqué d’être néfaste pour qui a l’équilibre psychique un peu précaire. Ce que tu me décris là pourrait s’apparenter aux fameuses voix qui s’adressèrent jadis à Jeanne d’Arc pour lui enjoindre de bouter les Anglois hors de France (j’adore cette phrase avec « enjoindre » et « bouter » : ce n’est pas souvent qu’on les utilise ensemble ces deux-là. Par contre tout le monde aura du mal, au sortir de cette crise, à joindre les deux bouts !).

Bien entendu tu peux laisser pisser le mérinos s’il y en a un dans la bande et suivre les conseils de ton paisible troupeau en allant faire un tour à la campagne mais, s’il te plaît, pas au-delà de cent kilomètres ! A moins que tu aies 135 euros à perdre.

J’ai mieux que cela à te suggérer. Vérifie tout d’abord le nombre de bêtes que tu possèdes dans ton cheptel, s’il s’agit de vaches, de bœufs ou de taureaux. S’il y a une majorité de vaches dans le tas, installe une salle de traite dans ton oreille gauche. Si ce sont les bœufs qui prédominent demande une subvention à Bruxelles et monte un abattoir dans ton oreille droite. Le lait et la viande que tu obtiendras ainsi t’éviteront d’aller faire la queue au supermarché où les risques d’attraper le coronavirus sont quand même plus importants que dans ta baignoire personnelle : le virus n’aime pas l’eau.

AEV 1920-31 atom-heart-mother - Jean-Paul

 Si jamais le rendement était trop faible pour tes besoins ou si, depuis la dernière fois, tu es devenu végétalien, ce n’est pas grave. Laisse les installations en place cela te permettra de ne plus entendre ni les cloches ni Fabienne Sintès qu’il faudrait confiner d’urgence loin de France-Inter ou elle a animé tant de « Téléphone sonne à sujet médical en continu » depuis deux mois que j’ai décidé d’éteindre cette station et d’écouter « Atom heart mother » de Pink Floyd en boucle plutôt que ce flux ininterrompu de science journalistico-médicale impuissante et caquetante, semblable à un couple de poules qui aurait trouvé un couteau sans lame auquel manque le manche (ça c’est du Lichtenberg ou alors je ne m’appelle plus Georges !).

AEV 1920-31 Lichtenberg (Jean-Paul)Et d’ailleurs, en parlant de volaille, vérifie que tu n’as pas non plus, en bas du pré, un poulailler dans le cerveau. Pour le cas où une poule pondrait des œufs d’or, n’oublie pas que nous sommes amis de longue date et que je n’ai plus reçu un seul client depuis deux mois. Les fonds sont bas depuis qu’on l’a touché. Un petit geste financier en échange de cette consultation gratuite sera d’ailleurs le bienvenu. Je joins à ma réponse un relevé d’identité bancaire.


Pondu le 21 mai 2020 pour l'Atelier d'écriture de Villejean

d'après cette consigne empruntée à Pascal Perrat