La deuxième pièce trouvée dans le portefeuille est  le mortuaire de Viktor Ivanovitch Krapov (son père et donc mon grand-père paternel)

J.K. - C’est en fait l’avis de décès de mon grand-père paternel, le père d’Ilarion. On y lit : « Médaillé du travail, membre du P.C.F., adhérent à la C.G.T.. Décédé le 15 fevrier 1965 dans sa 59e année. Vous êtes prié d’assister aux convoi et funérailles civiles qui auront lieu le jeudi 18 février 1965 à 15 h 45. Gardez-lui un bon souvenir.

De la part de

- Ses cinq enfants. A l’époque seuls les trois aînés ont des enfants

- Un frère
- Six beaux-frères et belles-sœurs
- Sa marraine
- Dix noms de famille correspondant à ses oncles, tantes, neveux, nièces et cousine.
- Une veuve Predal-Bels
- Un couple Henri Delvoy
- Le Docteur Houssin
- M. Berton son infirmier dévoué.

C’est édité par les Pompes funèbres Veuve Lemaître.

L.L. – Chez nous on appelle ça un avis de décès. C’est curieux d’avoir fait un substantif de cet adjectif ! Un mortuaire !

Fl. F. – En tout cas, l’adhésion au PCF, ça met par terre ta théorie d’une famille catholique, bâtie à partir de la photo des deux garçons en communiants !

F. Fl – C’était peut-être pour aller à un bal masqué !

L.L. – Ok, tu sors, Ferdinand !

Fl. F. - C’est quand même spécial d’afficher jusqu’au bout ses opinions politiques et syndicales. Tu imagines « Roger Dugenou, membre du Rassemblement national, syndiqué à la FDSEA de Saint-Glyphosate dans le Gers».

JK – Tu peux le garder, ce formulaire-là. J’irai pas à ses obsèques à lui !

F. Fl. – Pourquoi ? Les morts sont tous de braves types d’après Brassens !

L.L. – Déjà il n'ira pas parce qu’il n’a droit qu’à un kilomètre autour de chez lui pour faire son jogging !

Mortuaire de Victor I


Complément d’information fourni par Joe Krapov

17 Ilarion et Viktor en communiants

Ilarion Viktorovitch et Viktor Viktorovitch Krapov en premiers communiants

02 Viiktor Ivanovitch Krapov (mon grand-père paternel)

Viktor Ivanovitch Krapov

03 Berta Krapova ma grand-mère paternelle

Berta Lioudovikovna Krapova

07 Viktor et Berta et leurs enfants 1

La famille Krapov et ses cinq enfants

08 Victor et Berta et leurs enfants 2

La Fratrie Krapov

Sur le nombre de beaux-frères et belles-sœurs, il faut savoir que ma grand-mère était la septième d’une tribu de dix enfants. Elle est décédée (ou partie au ciel ?) en 1957 à l’âge de 49 ans. Peut-être avions nous là un couple similaire aux parents Brassens avec le père plutôt libre-penseur et la mère plus encline au catholicisme. Je sais que le curé de l’église Saint-Henri, en face de chez eux, venait parfois jouer aux cartes chez eux.

Je me souviens très bien par contre de leur maison. Elle a été rasée depuis mais comme dans toutes ces cités les maisons étaient construites à l’identique, on trouve à l’entrée dans la commune, sur la gauche, après la station essence, d’autres maisons bâties sur le même modèle. Et là on peut remercier M. Google-Street !

Maison du même type que celle de Grand-père Victor qui était en face de l'église saint-henri