Judith et Salomé. Comment ne pas perdre la tête devant de telles beautés ? Holopherne et saint Jean Baptiste n'ont pas trouvé la réponse. Le Musée d'arts de Nantes abrite deux versions  fantastiques de ces scènes bibliques dans lesquelles on a affaire à des dé-capiteuses (la krapoverie du jour !). "Judith et Holopherne" par un peintre anonyme du début du XVIIe siècle.

191226 Nikon 084 B

191226 Nikon 085
Ci-dessous, "Salomé" par Jean Benner (vers 1899).

191226 Nikon 113 B

- Tête de saint Jean Baptiste à la sauce gribiche.
- Joli ! Livré par Uber eats ?
- Non, c'est moi qui l'ai fait !

191226 Nikon 115 B
Bon réveillon de fin d'année à toutes et à tous !