Le stylo – A votre avis ? Qu’est-ce qu’il y a après la vie ?

La feuille – C’est ton problème, mon vieux ! Cette question-là, c’est la bouteille à l’encre. Quand tu n’en auras plus on te balancera sans doute et on te remplacera par un autre ! Mais n’y pense-pas tant que tu peux te la couler douce ! Vivre, c’est donner tout ce qu’on a comme jus !

Le stylo - Justement, j’ai l’impression que mes lettres pâlissent ! 

La feuille - En tout cas, je suis ravi de t’avoir connu. T’es mignon à croquer, t'as un joli capuchon rouge ! Mais je me demande si tu me feras de bons souvenirs !

Le stylo - Ce n’est pas de mon fait. Tout dépend de celui qui me noircit. De celui qui écrit. Si on est dans un atelier d’écriture votre durée de vie avant de tomber dans l’oubli ne dépassera guère une semaine !

La feuille – J’aime bien les gens désabusés comme toi ! Tu tires toujours à la ligne ? Tu jettes encore l’encre, mon petit bateau ?

Le stylo – J’ai la lenteur dans le sang mais ça sent la panne d’inspiration là-haut ! Je crois que le gong va sonner pour l’écrivant. Vous reviendrez la semaine prochaine ?

La feuille – Va y Frankie, c’est bon ! On verra ! Peut-être bien que je vais finir à la poubelle dès ce soir ! Va savoir !

AEV 1920-12 plume

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 10 décembre 2019
d'après la consigne ci-dessous