20 novembre 2019

O CYRANO NOX

Monsieur Cyrano de Bergerac
A bord du paquebot RMS Titanic
ou plutôt sur les quelques planches qui en restent,
quelque part dans l’océan Atlantique.

Monsieur Lechat-Botté
Chez le Marquis de Carabas
Quelque part entre Mamers et Louailles dans la Sarthe

Sur un radeau de fortune le 15 avril 1912

AEV 1920-09 Cyrano et Chat botté

Cher Monsieur Lechat-Botté

Je vous passerais bien un sacré savon si je pouvais ! Je sais bien que vous et vos pareils n’aimez pas trop la flotte mais figurez-vous que moi non plus. Et pour l’heure pourtant sur mon îlot flottant j’ai la vague impression que j’en suis très entouré.

Hier soir, dans les salons de première classe, j’avais demandé au maître d’hôtel un whisky avec un cube de glace. Je ne m’attendais pas à ce que le glaçon fût si gros. Est-elle véritablement bien réglée la baguette de la fée Clochette que vous m’avez confiée lors de notre rencontre à Paris ?

C’était bien gentil à vous de la lui avoir chat-pardée et plus encore de me l’avoir offerte. "Avec cela, m’avez-vous dit, vous allez pouvoir réaliser vos désirs les plus fous. Vous pourrez même voyager à travers le temps !" Mais de fait, quand j’ai demandé à l’instrument de m'emporter jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique et de m’arrêter à la date du 21 juillet 1969, ça n’a pas marché sur la Lune, pas marché du tout. Je n’ai pas pu vérifier si un homme du futur marcherait un jour sur le sol de notre satellite et confirmerait la véracité de mes propres récits. Va te faire lanlère pour la Lune, Savinien ! Voyez comme c’est con : la baguette m’a déposé à Southampton, Angleterre, le 10 avril 1912.

Tant qu’à faire d’être là, plutôt que d’aller vous retrouver, vous et vos confrères, autour du Cabaret du Chat noir, je me suis offert ce dont je rêvais depuis longtemps aussi : une croisière ! La baguette de Clochette est un véritable agent de change : vous lui confiez un écu, elle le transforme en une valise pleine de livres sterling. Je menais donc la belle vie sur ce paquebot luxueux, me gavant de mille-feuilles à chaque fin de repas, pratiquant l’escrime avec de fiers bretteurs dans la salle de sports du pont n° 3, assistant à des conférences passionnantes comme celle d’avant-hier sur le pluriel des noms composés ou celle d’hier sur les soutiens-gorge de la Joconde.

Il y a celui qui soutient les faibles, maintient les forts ou ramène les égarés. Celui de Mona Lisa fait tout cela à la fois et c’est à dessein, sachant que vous êtes en période de chaleur et que vous maroulez toutes les nuits dans vos bottes, que je n’en dis pas plus sur cette échappée du musée du Louvre. M. Apollinaire qui contemple la Seine depuis le pont Mirabeau entre deux alcools a été disculpé du cambriolage mais la piste des Etats-Unis tient toujours. J’espère juste que le tableau n’était pas à bord du Titanic et qu’on le retrouvera ailleurs plutôt qu’au fond de l’océan où il aurait coulé sinon la nuit dernière.

Si la bouteille vide dans laquelle je glisse ce message en forme de SOS n’arrive pas très vite sur une plage, je crains fort de toucher le fond moi aussi dans les jours qui viennent. La baguette magique de la fée Clochette ne m’est plus d’aucun secours. Elle ne fonctionne plus. L’étoile qui en ornait l’extrémité a disparu et je ne vous remercie donc pas de ce cadeau empoisonné. Pour une fois, je l’avoue, j’ai manqué de nez.

J’espère simplement que je serai vengé un jour. J’ai fait télégraphier à ma cousine Roxane pour qu’elle vous mette la police aux fesses. Si l’’inspecteur Peter Pan vous met le grappin dessus et que vous aussi, tel le greffier de la Mère Michel, vous terminez votre vie en civet, je n’en serai pas plus marri que cela.

Mes amitiés au marquis et à la marquise de Carabas. 



Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 19 novembre 2019

à partir de la consigne ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'APPEL DE LA JUNGLE

Youyou ! Alors, Tarzan ? T’as core raté la liane de 8 h 47 ? Té t’as écrasé sur les marches du Teuneubeu à Rennes, samedi soir ? Pourquoi qu’ t’as pas appelé Tata Marleau à la rescousse ? Ej te l’aros dit, mi, qué té jouos gros à faire eul pompier pyromane avec tin copain américain ! A moins qu’y vienne d’un pays d’ù qu’ya dél neiche et d’ù qu’un peut sortir Popaul en skis !

Chés filles alle y ont coupé l’chifflot, à ch’l’accusateur accusé ! Alles y ont foncé d’ssus tout schuss et y’ont fait s’n’affaire, à Dreyfus !

Mais t’inquiètes pas pour cha, Tarzan ! A mi té m’finds pas l’cœur, comm’ qu’un dit dins l’partie d’cartes eud Marcel Pagnol ! Ti t’as ouvert eul débat et chés camarates alles t’ont dit : « Ferme eut’ trappe !».

Y’a juste eun’ zigue ed cacoule qui m’chiffonne dins t’n’histoire : je n’savos nin qu’y avot un féminin à as-censeur !

Té f’ras eun’ baisse pour mi à Jane et à Cheetah et aussi aux pumas qui piaillent dins chez bett’rafes !

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 19 novembre 2019

d'après la consigne ci-dessous.

CONSIGNE D'ÉCRITURE 1920-09 DU MARDI 19 NOVEMBRE 2019 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

Les lettres ou échanges d'Aplusbégalix


aplusbegalix

Dans les devinettes fabriquées la semaine dernière, il y avait des personnages, des lieux, des objets, d'autres choses.

L'animateur a placé tout cela dans un tableau de cinq colonnes,
un peu à la façon d'un cadavre exquis.
Il vous est demandé de développer le scénario suivant :


Un personnage nommé A qui se trouve dans un lieu B écrit une lettre à (ou a une conversation avec) un personnage nommé C. Il lui parle d'un sujet nommé D et place dans son discours le mot E.

Un personnage nommé : Se trouve dans ce lieu : Il ou elle écrit une lettre à (ou a une conversation avec) Il (ou elle) lui parle de Et place dans son discours
Lucky Luke Un palace Un grand chef cuisinier Blablacar Un coquelicot
La cigale et la fourmi Un atelier d’écriture Zorro Chapeau melon et bottes de cuir Un grog
Le Petit poucet Un mariage Charlot Un déménagement De la soupe
Le sergent Garcia Un couvent Un prestidigitateur Les Misérables de Victor Hugo Une 2CV décapotable
Marcel Proust Pont-Aven Macron Le 14 juillet L’album de Tintin On a marché sur la Lune
Le Rat des villes et le rat des champs Le château de Versaille La belle au bois dormant Le Club des 5 Le drapeau français
Le Capitaine Marleau Rennes Tarzan Les pompiers Un jeu de cartes
Cyrano de Bergerac Sur le Titanic Le chat botté La Joconde Un mille-feuilles
Cendrillon Saint-Malo Guillaume Tell Balkany Des moules marinières
Les Dupondt Cesson-Sévigné Les Dalton Les roses blanches La bicyclette
Ulysse La Guadeloupe Rantanplan Les seins Un croissant
Jeanne d’Arc Rennes Isaure Chassériau Le Barbier de Séville Un réveil-matin
Boucle d’Or Chantilly Laure Manaudou Le 11 septembre 2001 Une religieuse
Les Trois petits cochons En Suisse Le Corbeau et le renard Les sirènes Un hamburger
Le Grand méchant loup Paris Bourvil Le mariage Le vin de bordeaux
Blanche-Neige A la Coupe du monde de football Les Frères Jacques Le rhume Une ballerine
Salvador Dali Dans le désert Hercule Poirot Le langage La mousse au chocolat
Un dragon Devant un coucher de soleil Un médecin Noël Un préservatif

Posté par Joe Krapov à 20:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :