06 novembre 2019

JE DIRAIS MÊME PLUS !

1

Je dirais même plus
Chapeau melon moustache
La canne de bambou
Et les airs de bravache

Tous les olibrius
Qui nous crient « Mort aux vaches ! »
Ca met les nerfs à bout
Je dirais même plus

En un mot ça nous fâche

AEV 1920-07 Dupondt 6

2

Je dirais même plus
Objectif dans la lune
Capitaine coléreux
Reporter sans fortune

Une jeep dans les dunes
Un système pileux
Qui pousse à qui mieux mieux
Je dirais même plus

Y’a de quoi s’faire des ch’veux

AEV 1920-07 Dupondt 2

3

Je dirais même plus
Les lampions séraphinent
La cantatrice est chauve
Sauve qui peut dans l’alcôve

L’Alacazar est fermé
Suite à la générale
Le tapioca se fige
Je dirais même plus

On touche le Tryphon

AEV 1920-07 Dupondt 5

4

Je dirais même plus
Les boules de cristal
Prédisent du bazar
Quand s’enfuira Rascar

Des nuits de Moulinsart
Quand sonnera le gong
Du grand Philippulus
Je dirais même plus

Mystérieuse étoile !

AEV 1920-07 Philippulus-et-Tintin

5

Je dirais même plus
Un monde en perdition
Tremblera pour ses puces
Sur toutes ses fondations

Quand il n’y aura plus
Un gramme de coke en stock
Le monde fera tintin
Je dirais même plus

Et ce sur toute la ligne

AEV 1920-07 Dupondt 4

6

Je dirais même plus
Plus moyen d’échapper
A moins de gamberger
Aux représentations

Dues à l’ingambe Hergé
Qui nous a faits jumeaux
Ou comme nymphe Echo
Je dirai même plus

Echo Echo Echo
Echo Echo Echo

AEV 1920-07 Dupondt 3



Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 5 novembre 2019

d'après la consigne ci-dessous

 

Posté par Joe Krapov à 13:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


ALLONS, TRAVERSE !

Allons, traverse !
Le feu est rouge !
La forêt flambe !

Oui, c’est l’automne qui allume
Les vieilles feuilles du grand chêne ;
N’attends pas que tout passe au vert :
Entre les deux il y a l’hiver.

191026 265 003 B


Allons traverse
Deux chemins de fer
N’arrêtent pas tes pas d’humain.

Oui c’est l’atelier qui t’attend,
C’est là où sont mes camarades ;
On mettra les mots en salade,
On rira et c’est important.

Allons, traverse
Prends les chemins
Où nul ne va !

Un aller simple pour ailleurs,
Un pas de côté d’alouette,
La sieste à l’ombre des coquettes
Cerises sans merle moqueur.

191026 265 005


Allons, traverse
La muraille
Du quotidien fantomatique !

Derrière, dans un tonneau de vin
Résonne le violon du diable.
Allons, va faire un tour pendable
Jusqu’aux limites du divin !


Allons traverse
Ou sinon prie
Pour ton salut !

Il te faut voler les étoiles
Pour être fiancé de printemps.
Choisis : deviens un émigrant
Ou le dernier des éléphants.

N.B. Les photos ont été prises à Redon (Ille-et-Vilaine) le 26 octobre 2019

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 5 novembre 2019

d'après la consigne ci-dessous

CONSIGNE D'ÉCRITURE 1920-07 DU 5 NOVEMBRE 2019 A L'ATELIER DE VILLEJEAN A RENNES

Les Chansons de Gilles Dreu

Ecrivez une (ou plusieurs) chanson(s) dont vous choisirez le titre dans cette liste.
Ou écrivez un texte dont le titre sera choisi dans la liste et dans lequel vous insérerez au moins dix titres de la liste.

Allons traverse - Amour mariage - Athènes "Theodorakis" - Au mois de mai, au mois de l’amour - Buvons à la santé - C’est ma passion - C’est pas ma faute - Dans la montagne - Dans un tonneau de vin - Descendez l’escalier - Devinez - Du country dans les yeux - Écris-moi - Émiliana - Emiliano Zapata - Emmène-moi - Et les filles et les filles - Et quand vient la musique - Fiancé de printemps - Filles de Garches (Enfant de Puteaux) - Frida - Hyacinthe - Il faut rendre au diable son violon - Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas - Ils font chanter le monde - Je dirais même plus - Je marcherai jusqu’au vieux chêne - Jeannette - L’Alouette - L’émigrant - L’évasion - L’homme qui vola les étoiles - La conversation - La fête des amis du clair de lune - La mégère apprivoisée - La rivière - La sieste à l’ombre - La visite - Le chat - Le dernier éléphant - Le vert et le noir - Les Ophélies - Les quatre - Ma femme - Ma mère me disait - Ma prière - Mais chaque fois - Marie des Bruyères - Mexico mon vieux - Mohican - Moïse - On revient toujours - Où sont mes camarades - Parce que je ne crois plus en Dieu - Pendant qu’j’étais pas là - Pourquoi bon Dieu - Prélude en six heures - Prie pour ton salut - Si j’entends l’oiseau - Si je n’étais pas ton père - Si le cœur vous en dit - Sous le signe du lion - Suivez le grand chariot - Tijuanaco - Tout ça - Un aller simple - Un loup au cœur tendre - Un mur à Jérusalem - Un seul cheval à la fois -