Et ce soir, il leur arrive quoi aux Bouley et aux Lepic ?

On n’a pas la télé mais on a des collègues de bureau avec qui on finit par aller prendre une pause. Ils vous parlent parfois de ce qu’ils ont vu la veille sur leur téléviseur. C’est comme ça qu’on fait connaissance avec les deux familles de « Fais pas ci, fais pas ça », les psychorigides de droite, les Lepicovsky ou Lepic, et la famille recomposée bobo de gauche, les Bouley.

On a commencé à regarder ça sur l’ordinateur au milieu de la saison 6. On a tenu jusqu’à la neuvière et dernière saison de cette « Famille Duraton » revisitée.

Après, de la même façon que certains vous disent « Je vais relire Proust » on trouve des saisons anciennes chez les soldeurs ou dans les braderies et on achète ainsi la un et la cinq. Il y a aussi les bibliothèques municipales qui prêtent les dévédés de cette série.

Alors un jour on regarde la saison 5 et lui remonterait bien dans le sens inverse : 5, 4, 3, 2, 1. Mais elle a demandé à revoir la 6 puis la 7 et les autres. Alors on a revu la 6 et en ce moment on est sur la 7. A chaque fois elle dit qu’elle ne les avait pas vus, ces épisodes-là.

Comment a-t-elle pu oublier Médusor et Tatiana Lenoir ? Frédérique Bel ne ferait de l’effet qu’aux spectateurs de sexe masculin ?

190515 fais-pas-ci-fais-pas-ca05-03

Mais lui, sait-il bien encore ce qui se passe dans l’épisode 6 de la saison 7 où les Bouley ont failli divorcer à cause d’un chien perdu et d’un danseur de country ?

Et ce soir ? Il leur arrive quoi aux Bouley et aux Lepic ? 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 14 mai 2019
d'après la consigne ci-dessous