30 janvier 2019

LES INVENTEURS FARCEURS. 1, Charles Cros (3)

1,3. Charles Cros, inventeur du phonographe

02 A Pli cacheté Cros couleurs

Le 18 avril 1877, Charles Cros est à Paris. Il adresse à l'Académie des sciences un pli cacheté sur le phonographe. Le pli est accepté le 30 avril.

Le 17 décembre 1878, Edison dépose une demande de brevet pour le même appareil !

Voici comment l’histoire nous est contée dans un numéro du journal Le Point du 30 avril 2012 par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos :

Le 30 avril 1877, l’Académie des sciences enregistre un pli cacheté déposé le 18 octobre précédent par un certain Charles Hortensius Émile Cros, 34 ans. Le document décrit un procédé d’enregistrement et de reproduction des phénomènes perçus par l’ouïe, nommé paléophone. Ce qui signifie : voix du passé. Sans entrer dans les détails, l’appareil imaginé est constitué d’une membrane vibrante dotée en son centre d’une pointe qui repose sur un « disque animé d’un double mouvement de rotation et de progression rectiligne ». Animée par la membrane, l’aiguille trace un sillon sur le disque, et, inversement, lorsqu’on fait repasser la pointe dans le sillon, la membrane restitue le signal sonore.

05 B Edison-and-tinfoil-phonograph- C’est simple, c’est efficace, sauf que Cros ne trouve personne pour financer la fabrication d’un prototype. Il a beau frapper à toutes les portes, macache ! Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Le 10 octobre 1877, l’abbé Lenoir (signant Le Blanc !) décrit dans La Semaine du clergé l’invention de Charles, en la rebaptisant phonographe. De l’autre côté de l’Atlantique, l’article est-il tombé sous les yeux du Steve Jobs du XIXe siècle, Thomas Edison ? En tout cas des rumeurs courent bientôt que lui aussi travaille sur une machine à enregistrer les sons.

Charles Cros s’en inquiète. On va lui piquer son invention ! Il se précipite à l’Académie des sciences, réclame à hue et à dia qu’elle ouvre son enveloppe pour marquer officiellement son antériorité. L’enveloppe est bien ouverte le 8 décembre, mais deux jours après la première démonstration d’enregistrement d’une voix
humaine par Edison. Et, le 17 décembre, l’inventeur milliardaire dépose une demande de brevet pour son phonographe. Cros a les crocs. Mais rien n’y fait. Il reste sans voix.

Maigre consolation : le nom de Charles Cros reste associé à celui d'une académie nationale qui, depuis 1948, décerne chaque année un grand prix du disque dans différentes catégories musicales.

 

04phonographe

Posté par Joe Krapov à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


LES INVENTEURS FARCEURS. 1, Charles Cros (4)

1, 4. Charles Cros poète et humoriste

 

 

Charles Cros rencontre Verlaine en 1866.

En 1868, il est de ceux qui fréquentent les mardis de Verlaine.

 

 Paul_Verlaine_p14 

 h-3000-cros_charles_le-coffret-de-santal_1903_autographe_1_18722

 

C'est à cette époque qu'il fait ses débuts dans la poésie. Il publiera "Le Coffret de santal" en 1873. En 1908 paraît un recueil posthume, "Le Collier de griffes".  

L'héritage de sa poésie sera revendiqué par les Surréalistes. André Breton écrira de lui : "Le pur enjouement de certaines parties toutes fantaisistes de son oeuvre ne doit pas faire oublier qu'au centre des plus beaux poèmes de Charles Cros un revolver est braqué". 

En 1871, Charles Cros et Paul Verlaine accueillent Arthur Rimbaud à son arrivée à Paris.

 Charles Cros aussi tombe sous le charme du jeune poète qu’il invite à séjourner chez lui, rue de Tournon.

Mal lui en prend, l’infernal garnement le remercie en se torchant avec une de ses précieuses revues et trouve très drôle de mettre de l’acide sulfurique dans le verre de son hôte !

Cros l’invite à trouver un autre toit.

 

 06 rimbaudverlain

 Les Hydropathes - maurice Rollinat

 

Le poète-inventeur intègre s’immerge dans le cercle des Hydropathes (ceux que l’eau rend malades), le club littéraire fondé par Émile Goudeau ( ça ne s'invente pas!) en 1878.

Il écrit : « Hydropathes, chantons en coeur/La noble chanson des liqueurs. »

 

 

 

Après 1881, les Hydropathes se réunissent au cabaret «Le Chat noir» de Rodolphe Salis.

Cros n’hésite pas à monter sur scène pour réciter ses poèmes, en particulier le fabuleux "Hareng saur".

 

 07B cros_hareng

Les deux conférenciers procèdent à une lecture du "Hareng saur" (vidéo en cours de publication sur Youtube, revenez demain !) 

Posté par Joe Krapov à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

LES INVENTEURS FARCEURS. 1, Charles Cros (5)

Les Inventeurs farceurs. 1, 5, Charles Cros inventeur du monologue.

Dans les dernières années de sa vie, Charles Cros fréquente le cabaret "Le Chat Noir" et collabore à la revue du même nom.

Il se lie avec Alphonse Allais.

 11 chat_noir

 10 coquelin

 Il commence en 1876 à écrire des monologues pour le comédien Coquelin cadet. Il s'agit là d'un renouvellement complet du genre.

Le monologue sort du théâtre pour devenir un sketch à part entière et Charles Cros peut-être considéré comme l'inventeur de ce qu'on appelle aujourd'hui le "stand-up".

Deux exemples de ces monologues ci-dessous.

 

Posté par Joe Krapov à 11:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2019

Sêma Lao et ses fresques de la rue du Bourbonnais à Rennes le 11 janvier 2019 (1)

Inutile de vous dire que j'ai adoré ces graffs de Sêma Lao au bas des immeubles de la rue du Bourbonnais dans le quartier de Villejean. Et pas la peine d'ajouter que s'il y a un numéro de février de "Mon amant.e de Villejean", ce beau travail fera l'objet du portfolio central !

Bravo à l'artiste. Son site Instagram est ici.

Son Fb est là

Et je mets le lien vers un article de Rennes maville.

190111 265 001

190111 265 002

190111 265 003

190111 265 004

190111 265 005

Posté par Joe Krapov à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Les Cénomanies au Mans (Sarthe) le 3 juillet 1993 (6)

D 97 18 37

D 97 18 38

D 93 19 03

D 93 19 04

Le Kid, de Charlie Chaplin ?

D 93 19 09

Posté par Joe Krapov à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les Cénomanies au Mans (Sarthe) le 3 juillet 1993 (7)

D 93 19 10

D 93 19 13

D 93 19 14

D 93 19 16

D 93 19 17

Quelle douce mélancolie, dans ces images du passé !
Il semble que cet aspect des choses ait disparu de nos jours.
Je me trompe ?

Posté par Joe Krapov à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,