A quoi sert qu’on se décarcasse ?
Y’en a qui en fichent pas une secousse
Et qui sont quand même pleins aux as !
Qui viendra à notre rescousse ?

A quoi sert qu’on se décarcasse
En allant pêcher la rascasse
Jusque dans la mer des Sargasses
Où elles sont tout sauf maousses ?
Faut voir ce que le mousse amasse
En faisant commerce de gousses
De vanille et de pataugas !

A quoi sert qu’on se décarcasse ?
Pas la peine d’en faire des caisses
Car à la fin tout déliquesce :
Isidore va à la ducasse,
Paulette Merval à la kermesse,
Le monde pédale dans le couscous
Sans se soucier vraiment des masses
Qu’on n’pige rien au pataquès
Et qu’on ne trouve plus rien cocasse !

Il 2018 10 29 Merkès Merval

 

A quoi sert qu’on se décarcasse
Si, laissant Rhodes en rade,
Le colosse, de guerre lasse,
Las des liesses de la place des Lices,
Lui aussi s’casse
Et si Picasso laisse
Non signées ses esquisses
Chez le fourreur de coups foireux
Qui vend des kilts d’Ecosse
Et des chapkas en sconse ?

A quoi sert qu’on se décarcasse
Puisqu’à la fin tout le monde oublie
Marcel Merkès,
Le groupe Kiss,
Raymond Cousse,
Le commandant Marcos,
Et même Patricia Kaas ?

Il 2018 10 29 Raymond Cousse

A quoi sert qu’on se décarcassonne
Si l’on n’a même plus Perpignan sur rue ?

A quoi sert qu’on se décarcassonade
S’il n’y a plus que crêpes de deuil
Pour mettre dessous ?

A quoi sert qu’on se décarcassonade
Si elle fond dans le yaourt où tu pédales ?


Ecrit pour les Impromptus littéraires du 29 octobre 2018

d'après cette consigne