Le plus beau des spectacles que nous avions à voir au Festival des Affranchis était forcément celui-là : "Silencis", de Claire Ducreux.Nous n'avons pas été déçus. Ce solo de danse est la suite logique de "Réfugiée poétique" ou du "Sourire du naufragé" vu précédemment. Le personnage de vagabond surgit au milieu des bombardements, s'installe dans un arbre décharné, réinstalle sa lumière intérieure, son amour de la vie, tisse des relations muettes mais cordiales avec le public et à la fin du spectacle, le monde est refleuri, les sourires sont sur tous les visages. Cette jeune femme irradie de lumière, de beauté et d'humanité. Chapeau, Madame Claire !

180707 Nikon 058

180707 Nikon 061

180707 Nikon 063

180707 Nikon 071