25 juin 2018

Fêtons la musique ! Rennes le 20 juin 2018 (1)

180620 265 012

180620 Nikon 001
Concert d'été dans la cour de l'école Papu, donné par l'Association de Bourg l'Evêque, profs et élèves confondus.

180620 265 004

180620 265 008

180620 265 010

"Tu peux marcher où tu veux
Mais pas sur mes pompes bleues"

("Blue suede shoes" traduit par Joe Krapov)


Fêtons la musique ! Rennes le 20 juin 2018 (2)

180620 265 013

Que de concentration sur ces pages !

180620 265 017

180620 265 018

180620 265 022B

180620 265 024B

Posté par Joe Krapov à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Fêtons la musique ! Rennes le 20 juin 2018 (3)

180620 265 020
Les deux chanteuses de Rond d'Iao. Ces deux dames osent chanter le "Vieux geek toi-même" de Joe Krapov mais dans ce contexte de musique à danser, ça ne fait sourire personne !

180620 Nikon 005

180620 Nikon 006

C'est la première fois que je vois jouer de la basse "à la Brassens" !

180620 Nikon 018

180620 Nikon 019

Les danseuses du cercle celtique de Bourg l'Evêque.

Posté par Joe Krapov à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fêtons la musique ! Rennes le 21 juin 2018

DSC_9420-red
Les mA2R1 d'O douce faisaient entendre Bourvil, Graeme Allwright, Boby Lapointe, Georges Brassens et des chants de marins traditionnels dans la rue du Chapitre. (Ces deux photos sont empruntées à Basu Tallur. Grand merci à lui !)

DSC_9421-red

180621 265 082

Aller réécouter, photographier et filmer Voix nomades
a de nouveau été un enchantement !
Et c'était au Thabor !

180621 265 051

180621 265 076

Un pupitre vivant !

Posté par Joe Krapov à 20:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

DERNIÈRE CONSIGNE POUR LE BONHEUR

Lakévio 113 Anne-Françoise Couloumy 120487462

Ici elles ont vécu de nombreux moments fous dont il ne reste rien excepté cette feuille sur le sol.

Tout brille comme un sou neuf et tout est prêt pour recommencer comme hier et comme toujours. Les devoirs de physique, les dessins, les brouillons pourront se glisser sous le buffet des mômes ; les pubs et les flyers tomber du vide-poches, les courriers des impôts, des enveloppes diverses et des listes de courses sortir du porte-revues. Ils feront ce qu’ils voudront ceux qui viendront derrière elles.

Une porte refermée. Un dernier tour de clé. Elles s’en vont, les deux petites vieilles, roides, squelettiques et encore pleines d’une terrible énergie, vers un futur qu’on devine moins drôle.

Ils feront ce qu’ils voudront ceux qui viendront derrière elles seulement ils sont prévenus ; le billet est explicite. C’est en effet une lettre. Rédigée de leur plus belle écriture. Pleine de pleins et de déliés. Un ultime conseil de deux sœurs philosophes :

« Cher.e .s successeur.e.s

Nous prierons tout ce qui nous reste de vie pour que ce logis qui fut le nôtre vous soit immensément bénéfique et porteur de nombreux petits bonheurs indicibles (ce sont les meilleurs) comme il le fut pour nous.

Une seule condition pour obtenir ceci : que le sol de ce F4 soit toujours merveilleusement ciré.

Recevez l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Signé : les soeurs Fourmi, fées du logis. »

Et moi, poète, je m’écrie :

« Ô lettre sur le sol ! Il ne reste que toi pour témoigner d’hier…

… et un bidon de cire posé sur le linoléum du sombre corridor ! »

Ecrit pour le jeu n° 113 de Lakévio d'après cette consigne

Posté par Joe Krapov à 10:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,