20 juin 2018

99 DRAGONS : EXERCICES DE STYLE. 39, Arguments en nombre pour message chiffré

171226 265 017- C’est entendu : l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard !

- Le héros principal est fagoté comme l’as de pique !

- Les autres, ceux de la Cour, les chevaliers toujours mis sur leur trente-et-un, sont quand même de sacrés dégonflés !

- C’est vrai quoi ! L’éternel retour de la Bête du Gévaudan, un seul petit dragon à éliminer ce n’est quand même pas la mer à boire ni les douze travaux d’Hercule à réaliser !

- C’est pas difficile de se mettre en quatre, surtout si on est les trois mousquetaires.

- Il faut croire que la princesse mise en gage n’est pas aussi attirante que Blanche-Neige et les sept mains baladeuses !

- En même temps tout le monde ne peut pas être la huitième merveille du monde !

- Bref, si on reprend au début, ce dragon, à lui tout seul c’est les sept plaies de l’Egypte…

- … Sauf que ça se passe en Irak !

- Bad gag à Bagdad ! Le bestiau arrive au volant de son erreur 404 et se met à bouloter tous les moutons des pécores…

- … y compris ceux qui ont cinq pattes…

- … sans même réclamer un coup de fil-en-six pour faire passer la laine et se rafraîchir la sienne, d’haleine, qu’on dit être de cordonnier.

- Le délégué syndical de la FNSEA monte quatre à quatre les marches de l’escalier pour un cinq à sept sans rien d’érotique : il a juste obtenu une audience royale en fin de journée. Sa Majesté…

- Quinze !

- Quinze ? Pourquoi tu dis « quinze » ?

- C’est un barbu. C’est un roi barbu qui s’avance.

- Sa Majesté convoque François, Claude, Mick, Annie, Dagobert…

- …le fameux Club des cinq…

- … le clan des sept, les six compagnons, les quatre filles du docteur Marsh, les sept mercenaires, les sept samouraïs, les cent un dalmatiens et les trois jeunes tambours.

- Tout le monde est aux quatre cents coups mais personne ne veut y aller !

- Ils les ont tous à zéro ! Ca chocotte terrible !

- Mais où est donc passée la septième compagnie des archers du Roy qui avançaient trois par trois ?

- Heureusement il y a le Minitel ! 36 15 code je ne suis pas un zéro !

- Et revoici Georgius sanctissimus, le n° 1 au top 50 des chasseurs de prime.

- Et dans cette version-ci, ni armes ni violence car Saint-Georges est vegan, polyglotte et roué…

- … il affronte le dragon dans une épreuve de sudoku niveau 9 !

- « Si je termine mon sudoku le premier tu dégages le tien au Nord ! »

- « C’est où t’est-ce que ? » demande le dragon qui a été scout dans sa jeunesse et a donc beaucoup de mal à s’orienter.

- « C’est le plus septentrional des quatre points cardinaux. »

- « Ah d’accord, je vois ! Là où il y a la statue des six bourgeois de Calais. Et si c’est toi qui perds ? »

- « Si je perds je te refile toutes mes actions du CAC 40 et je rentre chez moi regarder la fin de « Six feets under », chanter « Five foot two » sur mon ukulélé rose, relire « L’assassin habite au 21, » « Un dans trois » et « Le dernier des six », des polars de Stanislas-André Steeman ou « Trois hommes dans un bateau » de Jérome K. Jerome. Je peux aussi regarder « Huit et demi » de Fellini. Ca fait des années que j’ai le dévédé et je ne l’ai toujours pas visionné. Y’a même « les 39 marches » d’Alfred Hitchcok d’après un roman de John Buchan. »

171226 265 018- Bien sûr, c’est Saint-Georges qui gagne. Il remplit sa grille en cinq secs.

- Quand je te disais que l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard !

- Normal. On n’a jamais vu un dragon capable, avec ses grosses griffes, de reporter des chiffres dans les cases des sudokus d’Ouest-France dimanche. Elles sont tellement minuscules que moi, déjà, je n’y arrive pas ! T’imagines le bestiau !

- Alors on fait quoi ? On arrête cette déclinaison ?

- 99 dragons, c’est comme la princesse qui n’est pas aussi belle que la Shéhérazade des mille et une nuits : on ne va pas y passer 107 ans, non plus !

- « 107 ans sur le pot, la vie d’un constipé », comme on disait chez moi quand tu restais trop longtemps à lire Télérama aux toilettes !

- Y’ a que là que ce journal est lisible, en même temps. Donc on arrête à 39 ?

- Oui. « 39 dragons : exercices de style ».

- C’est nul comme titre, non ?

- Oui, c’est nul. 99 sonne mieux. Bon alors OK on continue. On dit un par semaine, les nuits d’insomnie comme aujourd’hui.

- C’est reparti comme en quarante, mon colonel !

- Alors bons baisers de Russie et bonne fin de nuit, 007 !

Ecrit hors ateliers le 3 janvier 2018

N.B. Les deux photos ont été prises à Nantes le 26 décembre 2017

Posté par Joe Krapov à 11:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,