19 décembre 2017

A La Rochelle (Charente-Maritime) le 19 avril 2017 (4)

170419 Nikon 116

170419 Nikon 120

170419 Nikon 121

170419 Nikon 122

Je lis dans ta tête comme à livre ouvert !
(... et parfois je me fends la poire !)

170419 Nikon 124

Posté par Joe Krapov à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 décembre 2017

Voix nomades en concert à Guillaume Régnier le 17 décembre 2017 (1)

C’est Noël avant l’heure !

Je viens de déposer hier soir, sur mon disque dur externe, douze gigaoctets de vidéos tournées par moi-même dans un hôpital psychiatrique. Non, non, je ne déconne pas, c’est vrai ! Ce sont des vidéos hyper-précieuses. C’est mon cadeau de Noël ! Une histoire de fous ! Une histoire de fanitude bien récompensée.

On sait bien par ici que j’aime la musique et la photographie. On sait moins que je suis un des rares Rennais dans ce cas à publier sur un blog et sur Youtube des reportages photographiques et des films réalisés lors des concerts auquel j’assiste.

C’est pour cette raison-là que j’ai reçu la semaine dernière un message via Canalblog. Jean-Baptiste Farraigue, le chef de chœur et musicien du groupe Voix nomades me demandait si j’acceptais de venir les filmer en concert à 15 heures ce dimanche à Rennes. Voix nomades ! Mais tout de suite, j’arrive ! Où ça ? Dans la cafétéria du CHR Guillaume Régnier. Pas de problème !

171217 255 001

171217 255 008

171217 255 020

Posté par Joe Krapov à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Voix nomades en concert à Guillaume Régnier le 17 décembre 2017 (2)

Nous nous sommes rappelés au téléphone pour mieux cerner la demande. J’ai répondu que c’était sans garantie de résultat mais que je voulais bien faire le job.

Filmer une heure de concert de Voix nomades ! Devenir le photographe officiel de mon groupe préféré ! Whaooh ! Marina B. m’a accompagné dans ma mission. On y est allés en bus. On est arrivés avec trois quarts d’heures d’avance : c’est comme ça, les vrais fans ! J’ai installé mon matos, l’appareil sur le trépied, les batteries, les cartes, le compact rose en renfort et le 255 pour photographier. J’avais calculé que la carte de 16 Go devrait suffire mais j’avais des craintes sur la durée de vie des batteries en mode vidéo. La première a tenu 50 minutes.

171217 255 027

171217 255 032

171217 255 034

Posté par Joe Krapov à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Voix nomades en concert à Guillaume Régnier le 17 décembre 2017 (3)

Le groupe est descendu, le service de la cafétéria s’est arrêté, le public s’est tu et on a été aux anges pendant plus d’une heure : guitare, mandoline, violoncelle, accordéon, polyphonie des voix féminines, chansons gaies et tristes, belles toujours, voyage dans toute l’Europe et même dans le monde entier, Mexique, Russie, Finlande, Grèce… J’ai réentendu les tubes du groupe : Arum dem fayer, Rengin laulu, Ahuz Mame, la tarentelle…

Tous les quarts d’heure, entre deux chansons j’ai interrompu l’enregistrement pour le relancer aussitôt : le Nikon D 3330 ne fait pas de vidéos de plus de vingt minutes. Cinq vidéos, le concert complet, des photos prises aux premières loges, une bonne acoustique, un public attentif. Que veut le peuple ? Des cerises sur le gâteau ? Il y en a ! Les vidéos ont été déposées dès la fin du concert sur l’ordi d’une choriste, Marina B. a récupéré la liste des chansons, Jean-Baptiste va m’envoyer les paroles de celles qui m’intéressent et l’enregistrement effectué avec le dictaphone est tout à fait correct : il tourne en boucle depuis hier soir !

Et vous savez quoi ? Incroyable mais vrai : on a laissé Joe Krapov ressortir de l’hôpital psychiatrique !

C’est Noël avant l’heure !



171217 265 022

171217 265 033

171217 265 044

Toutes les photos que j'ai prises lors de ce concert sont visibles ici pendant un certain temps

 

Posté par Joe Krapov à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Voix nomades en concert à Guillaume Régnier le 17 décembre 2017 (4)

P.S. Je laisse à Voix nomades le soin de publier - ou pas ! – l’enregistrement après découpage pour son usage personnel. Hormis ces photos, je ne partagerai donc pas ici mon tout nouveau trésor. Par contre je veux bien vous faire entendre deux ou trois versions à nos oreilles également aimables de chansons entendues hier, retrouvées sur le net chantées par des interprètes également talentueux-ses ! 











Et sinon, Voix nomades est sur Google + avec un certain nombre de ses vidéos plus anciennes.

Posté par Joe Krapov à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 décembre 2017

Un chat dans Dieppe (Seine-Maritime) le 22 août 2017

L’avocate, la magistrate et le chat de Dieppe

Ivoire dieppe POSTE-1967-37

Ce jour-là, en revenant d’être allé kibbitzer au tournoi d’échecs, je me suis perdu dans Dieppe. Je me suis retrouvé dans un quartier résidentiel à suivre mon plan pour retrouver la rue d’Issoire.

En passant devant ce jardin, je me suis arrêté, j’ai passé l'objectif de mon appareil photographique par la grille d'entrée et j’ai immortalisé le chat.
Une dame qui sortait de chez elle à ce moment-là a traversé la rue et s’est approchée de moi.

- Vous cherchez à entrer ? Elles ne sont pas là !
- Pas du tout Madame. Je photographiais le chat.
- C’est une chatte. C’est ma chatte. C’est moi qui la nourris. Elles ne sont pas là, l’avocate et la magistrate.

S’ensuit une enquête en règle de l’inspectrice Derrick.

- Vous n’êtes pas de Dieppe ?
- Pas du tout, je suis en vacances, j’ai accompagné mon épouse qui fait un stage de chant.
- A l’Académie Bach ?
- Oui.
- On va avoir la Messe en si cette année, ça va être magnifique. Vous avez vos places ?
- Non, on ne ressort pas le soir, ces dames sont épuisées.
- Et vous qu’est-ce que vous faites ?
- Je randonne, je prends des photos et je vais voir les joueurs d’échecs du tournoi.
- Ah mais il faut aller au musée, alors ! Il y a de très beaux ivoires et des pièces d’échecs avec une longue tige. C’est pour jouer à bord des bateaux sans que le jeu ne soit renversé.
- Je n’y manquerai pas, chère madame.

Cérémonies, politesses. La dame est convaincue que je ne suis pas un cambrioleur en repérage.

Elle n’a pas remarqué en revanche que je suis un voleur de moments de rencontre et que ses propos vont se retrouver sur Internet. C’est comme ça : on ne se méfie jamais assez de Joe Krapov !

170822 Nikon 072

Posté par Joe Krapov à 07:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les ivoires du Musée de Dieppe vus le 25 août 2017 (1)

170825 265 009

Mettons que c'est Saint-Georges et n'en parlons plus !
(Il faudrait pourtant que je m'y remette à mes 99 dragons
plutôt que d'écrire n'importe quoi sur les rhododendrons
ou la syncope du Défi  !)

170825 265 014

170825 265 016

Jupiter, foudre de guerre, entouré de ses millionnaires !

170825 265 017

L'enlèvement de Sabine Choufleur par Romulus Artichaut

170825 265 022

Posté par Joe Krapov à 04:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les ivoires du Musée de Dieppe vus le 25 août 2017 (3)

170825 Nikon 089

170825 Nikon 090

170825 Nikon 091

170825 Nikon 092

170825 Nikon 093
Et voici les fameuses pièces  qui servent dans des positions pleines de trous !

Posté par Joe Krapov à 03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 décembre 2017

Y ALLER A LA ACHE

DDS 485 110423__07

Plus je regarde cette plante, plus j’examine le mot qui la désigne et plus je me dis que la lettre «h» ne sert absolument à rien.

Qui est-ce que ça gênerait, qu’on écrive son nom "rododendron" ?

C’est comme la route du rum. On se doute bien qu’elle ne croise pas la route du Rom et si Rome ne s’est pas faite en un jour, ce n’est pas la hache de Clovis qui va y changer quelque chose. Au vase de Soissons peut-être mais à l’omophonie, que dalle !

Le facteur résus, les bords du Rin, la rapsodie de Liszt, la rétorique, le rinocéros, l’oto-rino, la rubarbe, le rume. Tout le monde me comprend, non ?

Gardons le rytme. Allons voir du côté du T. Le tym et la farigoulette, la talasso, le taumaturge, le téâtre, la téologie, le téorème, la téorie. Vous me suivez toujours ?

Il y aurait bien le thé et le té, le therme et le terme, le thon et le ton. Aurais-je tort, par Tor ?

Même là où on l’entend, là où il change le son de la lettre, comme dans "shérif", "show" ou "shopping" qu’est-ce qui nous empêche d’avoir une seule graphie ? "Chérif", "chow", "chopping" comme "chat" et "chien".

Et le ph ? » vont demander les chimistes. Le ph c’est f, un point c’est tout. Philippe, Felipe, pharmacie, farmacie, je t’écrirais tout ça en fonétique, moi, tiens ! C’est ma nouvelle filosofie !

Je te la donnerais à bouffer aux piranas, la lettre « h », je l’enverrais se balader au Gana. Jamais je n’aspirerais le aricot, c’est des coups à périr étouffé.

Suffit avec Jean Anouilh ! Plus personne ne sait qui c’est ! Finissons-en avec Jonny Allyday !

La réforme de l’ortografe, finalement, ce n’est pas grand-chose à mettre en place. On déplace juste Aïti et le Onduras dans le dictionnaire et on se retrouve avec un alphabet de 25 lettres. Tout le papier qu’on économiserait ! La place qu’on gagnerait pour écrire sur Twitter ! Les jeunes feraient moins de fôtes !

Elle n’est pas plus belle comme ça, la vie, avec l’ortografe simplifiée ? C’est-y pas le boneur de marcher sur les trasses d’Alfonse Allais, natif d’Onfleur ?

Merci, les rododendrons !

 

Ecrit pour le Défi du samedi n° 485 d'après cette consigne : rhododendron

Posté par Joe Krapov à 09:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,