RIKKI LA LOOSE
(adaptation française de Rengin Laulu, chanson finlandaise)

1

170519 Rikki 1

A la va comme je te pousse
Je vis ma vie sans m’faire de mousse
Dans une ferme de Finlande
Pas près des fjords, non, sur la lande

Je travaille comme un forcené
Aucun repos dans la journée
Y’a des valets qu’en fichent pas une secousse
Moi je n’me tourne jamais les pouces

On me surnomme Rikki la loose
Parce que je n’ai jamais le blues
De toutes mes tâches je me Kaurismakite
Mais le soir on me rend visite

2
Le lundi c’est la chambrière
Qui vient frétiller du derrière
Dans l’écurie où qu’c’est qu’c’est que je crèche
On passe la nuit dans la paille sèche

Ainnika la cuisinière
Vient le mardi dans ma litière
Bien sûr elle me trouve un peu plat de nouilles
Mais elle aime bien mes papouilles

 

170519 Rikki 2

On me surnomme Rikki la loose
Parce que je n’ai jamais le blues
De toutes mes tâches je me Kaurismakite
Et toutes ces dames me plébiscitent

3
Le mercredi Elisabeth
Vient faire un tour dans ma chambrette
Il est bien rare qu’on se mette au dodo
Sans avoir fait la bête à deux dos

Le jeudi c’est le jour d’Helga
Qui me laisse flapi, flagada
Et vendredi j’enchaîne avec Joanna
Qui est une folle du radada

On me surnomme Rikki la loose
Au p’tit matin j’trouve plus ma blouse
De toutes mes tâches je me Kaurismakite
C’est vrai qu’ j’ai une belle… réussite

4
Le samedi c’est madame Brigitte
Qui m’fait profiter de son gîte
Pendant qu’monsieur est au marché aux ch’vaux
Je lui montre ce que je vaux

 

170519 Rikki 3

Le dimanche enfin jour de fête
S’en vient Rebekka leur cadette
Elle est vraiment vraiment phénoménale
E’m ‘bat à la bataille navale

A la va comme je te pousse
Je vis ma vie sans m’faire de mousse
On me surnomme Rikki Rikki la loose
Je fais le bonheur des épouses !

A la va comme je te tire
Je souffre parfois le martyre
Je suis valet de ferme sans écus
Mais je gagne à être connu.

 

Pondu hors ateliers d'écriture le 18 mai 2017