06 avril 2017

Les bords de la Vilaine à Rennes le 4 avril 2017 (4)

170403 Nikon 060

170403 Nikon 061

170403 Nikon 062

 Quel bien il fait, vraiment,
Le soleil de printemps !

Posté par Joe Krapov à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 avril 2017

LA MAMAN DES POISSONS : REVISITE

Ma très chère Lolotte, il me faut, je l’avoue
Battre ma vieille coulpe et tendre gauche joue.

Vous m’avez engueulé comme poisson pourri :
Je suis allé trop loin. Vous m’en voyez marri.

Oui j’ai bien employé le vocable « morue »
Afin de mettre un terme à une aigre querelle

Avec votre mother, cette infâme barbue
Que j’aurais pu traiter aussi de maquerelle !

James Christensen Fish 115351483_o
James Christiansen - Fish (1998)

 Mais, sans vouloir noyer le poisson dans l’étang,
C’est ell' qui a commencé en me traitant d’ « hareng »,

Au prétexte que j’ai, sur les bords d’la Baltique,
Suivi un dur régim’ de maqu’reau-biotique !

Fariboles ! Fadaises ! Mots d’affabulateurs !
Je ne relève pas ce que jazzent les conteurs !

Si je veux vivre heureux comme un poisson dans l’eau
Il faut que je maigrisse et donc, j’y vais mollo,

Moi, je ne râcle pas le fond des casseroles !
Je le surveill', vois-tu, mon taux d’cholestérol !

Mais s’il s’agit d’amour, Lolotte, ou de passion
Je boirais bien la mer avec tous ses poissons !

Je veux que notre amour grossisse avec le temps,
Que ce petit poisson un jour devienne grand

Amadoue ta maman ! Présent'-lui mes excuses :
C’était poisson d’avril ! Le premier on s’amuse,

On se fiche du sérieux comme de Colin-tampon !
Il n’y avait pas lieu que l’on haussât le thon !

Excepté en avril où tous sont polissons
Rien ne doit se finir comme queue de poisson !

Je regrette, Lolotte, cette exaspération :
Je suis un poissonnier, je n’suis pas un barbeau !

Reprenons sur l’étal, demain, notre passion !
Je te promets, Chérie : je mettrai le turbot ! 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 4 avril 2017 
d'après la consigne n° 331 de Pascal Perrat

Posté par Joe Krapov à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

NEUF DE CHUTE

Nous vivions sur un trait, bien centrés en haut de la page. On était les deux U, un A, un E et Hélène M. qui faisait notre pub sur son FB.

Petit à petit on avançait. Notre union faisait des envieux. Tout le monde nous regardait émerveillé. On était à deux doigts de tutoyer les étoiles.

Supertramp 1 500x500

Le trait était d’acier solide. Il courait du bord gauche au bord droit de la feuille. Il fallait juste ne pas tenir compte de la hauteur : on était quand même à plus de 25 centimètres du sol. Bien sûr, pour vous ça ne semble rien mais pour nous c’est quand même cinquante fois notre hauteur.

Le seul problème qu’on avait c’était ce balancier qui changeait tout le temps. Mon père m’avait mis les points sur les i : « Un i à chaque bout et tiens bien le mot en son milieu ! ».

Quand on a eu « interverti », je me suis bien agrippé au R et au V.

SUPERTRAMP_SUPERSAMPLER-476608

Avec Iphigénie, c’était plus difficile : j’ai pris le balancier par la queue du G mais ça penchait à gauche à cause du poids de la majuscule. J’ai donné un coup dans l’L avec N et ça a rétabli la situation.

Avec « Ouistiti », Illogisme » et « Mississippi » on tenait encore la route.

Mais quand le balancier est devenu « Icare » puis « Vertige » il y a eu du tangage. On a dû se raccrocher à l’ « Inaccessible ». Aussi bizarre que ça puisse paraître ça nous a stabilisés pour un temps.

Ensuite le scénariste-démiurge a bien triché : le balancier s’est transformé en « spaghetti », en « canelloni », puis en « déséquilibre » et enfin en « dégringolade ». Fatalement, on a perdu les points des i, on a basculé dans le vide et on s’est écrasés au sol.

Supertramp 2 500x500

Là on s’est regroupés. B était tout écrasé, les U s’étaient fait mal au cul et le M était tout tordu. Avec ce qui nous restait de voix on a crié : « Au secours ! Pompiers ! Ambulance ! A l’aide ! A lettres ! Un FUNAMBULE à la ramasse ! ».

Mais on était au bas de la page. Il n’y avait absolument personne dans les parages à part un tout petit numéro qui n’était même pas de cirque.

On a crié encore : « On veut remonter là-haut ! ».

On a crié, crié, pleuré. Mais je n’ai rien vu venir.

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 4 avril 2017
d'après la consigne n° 327 de Pascal Perrat

Posté par Joe Krapov à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

QUATRE OUVERTURES DE PORTE

- C’est à quel sujet ? demanda la chandelle en ouvrant la porte.

- Je viens te brûler par les deux bouts ! Je veux que tu te consumes d’amour pour moi ! » répondit le briquet.

- Passe ton chemin, le briquet ! Ce dont j’ai envie c’est d’une flamme au développement durable, pas d’un petit riquiqui qui fait des étincelles. Et moi j’aime aussi qu’on mette des formes aux déclarations enflammées : je ne suis pas de celles qu’on allume à l’improviste en venant frapper à leur porte ! Et enfin, pour tout t’avouer, mon cœur est déjà pris. Je me suis mise en ménage avec la bougie. Nos nuits sont plus belles que tes jours ! Tu peux aller te faire battre chez la voisine, si tu veux !

Lakévio 54 Fealing lin

- C’est à quel sujet ? demanda le briquet en ouvrant sa porte

- Je viens pour te battre, le briquet !

- OK, entre, chère voisine. Tu as de la chance que je sois dans une période sado-masochiste mais je te préviens, c’est la dernière fois. Si tu me fouettes trop fort, j’irai déposer une plainte au commissariat pour coups et blessures.

Lakévio 54 Fealing lin

- C’est à quel sujet ? demanda Poudre d’escampette en ouvrant sa porte.

- Je viens te prendre sauvagement ! Je veux fuir cette situation de femme au foyer stupide, obligée d’attendre indéfiniment le retour de son menteur de mari !

- Ah écoute, tu es bien gentille, Pénélope, mais là tu nous déranges un peu. On était en train de prendre le thé pour fumer des pétards mouillés avec Poudre de riz, Poudre de Merlin Pimpin et Poudre à canon. Mais bon, entre quand même. J’ai reçu un nouveau rouet pour tisser des costumes en tweed. Ca pourra te dépanner !

- Pourquoi ? Comment ?

- A défaut de prendre la poudre d’escampette, tu pourras filer à l’Anglaise !

Fragonard lescarpolette27976_5

- C’est à quel sujet ? demanda l’escarpolette en ouvrant sa porte à Fragonard.

- Je viens te pousser, répondit Fragonard. J’ai besoin de peindre des dentelles.

- Hé ! Ho ! Faut pas pousser, Frago ! Je n’ai pas envie de m’envoyer en l’air aujourd’hui. Va chez la voisine, je crois qu’elle y est car dans sa cuisine on bat le briquet.

- Ah ben non, alors ! Elle est vieille, elle est moche, elle ne porte que des jeans troués et son jardin est envahi de mauvaises herbes qui piquent.

- Hé ben quoi ? Ta religion t’interdit de pousser Mémère dans les orties ?

Lakévio 54 Fealing lin

Mrs Smith : aquarelle de Fealing Lin

 Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 4 avril 2017 
d'après la consigne n° 328 de Pascal Perrat.

Sert également au jeu de Lakévio n° 54 !

04 avril 2017

Matin de brume à Rennes le 3 avril 2017 (1)

170403 Nikon 003
Je n'ai pas résisté à l'appel du brouillard. Je connais le résultat : il laissera aux fidèles une impression de déjà vu et pourtant, avec le choix des angles et l'aspect aléatoire des effets créatifs il me mènera toujours ailleurs. (De toute façon, j'avais vu trop de monde le samedi et le dimanche, il fallait que je sorte !)

170403 Nikon 004

170403 Nikon 006

170403 Nikon 009

170403 Nikon 011

Posté par Joe Krapov à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Matin de brume à Rennes le 3 avril 2017 (2)

170403 Nikon 013

170403 Nikon 014

170403 Nikon 016

 

La véritable mission du photographe ne consisterait-elle pas à prendre la tangente ?

170403 Nikon 020

Jonquille 1 - On y voit plus goutte !
Jonquille 2 - De rosée ?

170403 Nikon 022

Posté par Joe Krapov à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 avril 2017

Caporales Wayra : la Bolivie au Carnaval de Nantes le 2 avril 2017 (1)

170402 Nikon 345

170402 Nikon 352

170402 Nikon 356
Chapeau sur la tête
Tricotage des gambettes
Sous courte jupette

- Ca se dit comment, "haïku", en bolivien ?
- Ne pose pas de questions, gringo ! Photographie !

Posté par Joe Krapov à 13:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,