28 février 2017

Poser au carnaval de Granville (Manche) le 26 février 2017 (1)

170226 Nikon A 080

170226 Nikon A 207

170226 Nikon A 208

170226 Nikon A 253

Très pris par mes activités du moment (co-écriture, mise en scène, confection de costumes et accessoires pour un sketch en public, répétitions pour un concert de chants de marins, tout cela pour la date butoir du 1er mars), je ne légende pas ces seize photographies. Le titre des billets est explicite. J'ai sélectionné les photos sur lesquelles les participants à la cavalcade ont vu le regard du photographe se poser sur eux.

Posté par Joe Krapov à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 février 2017

Couleurs antillaises au carnaval de Granville (Manche) le 26 février 2017 (1)

170226 Nikon A 401 recadrée

170226 Nikon A 402

170226 Nikon A 407

170226 Nikon A 410

 C'est le grand moment d'ivresse du carnaval de Granville !
Pour un peu j'aurais suivi ce groupe pendant tout le défilé !

(J'aimais déjà les étrangères quand j'étais un petit enfant ? (Aragon) )

N.B. Dis donc, Joe Krapov ! Ces dames ne sont pas plus étrangères que toi !

Posté par Joe Krapov à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Couleurs antillaises au carnaval de Granville (Manche) le 26 février 2017 (3)

170226 Nikon A 426

170226 Nikon A 427

170226 Nikon A 428

170226 Nikon A 429
Jolies couleurs, jolis sourires ! Merci Messieurs Dames !

Posté par Joe Krapov à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2017

LE PLUS JOBASTRE DES TROIS N'EST PAS CELUI QU'ON PENSE !

Avec autant de 51 dans le cornet, ils étaient complètement ganares, Marius et Olive ! De la pièce à côté, moi qu’ils traitaient de jobastre parce que je savais remplir des grilles de Sudoku, je les entendais divaguer par-dessus le flot déjà bien bruyant du programme de la télé.

DDS 443 Marius et Olive_a_paris01

- Si j’étais toi, je lui confierais pas le boulot, à ce piacampi !

- Tu me l’as déjà dit. Arrête de faire le rababéou !

- Je comprends pas comment on peut faire un truc pareil. Il a vraiment pas de rate ! J’ai jamais pu saquer les gonzes qui font les mias !

- Vé le, celui-là qui fait le caque avec ses rébannes !

- Fais le bouger, ton tafanari, la bombasse !

- Mais jette les, tes boules ! Tu fais que des naris ! Oh les oncles, mettez-vous un peu de côté ! Si ça c’est une équipe de champions, alors mingui ! Ces types, c’est des vrais jobastres !

- Vise-moi ce gars-là, c’est un mange-merde. Il vendrait même sa mère ! A Paris, c’est plein de mafalous ! Mais c’est pas le tout de faire le James, après il faut assurer ! Oh fifre que t’y es ! Qu’est-ce que tu veux me faire accroire ? Arrête de faire le gandin ! Degun te calcule !

- Fan de chichourle ! Oh tronche d’esque, qu’est-ce que tu fais ? Regarde-moi cet estassi qui court à contresens ! Allez zou, faï tira, que sinon demain on y est encore !

- Il va nous embistrouiller avec ses plans foireux ! Je suis sûr qu’y a un engambi !

- Va caguer à Endoume, toi ! On va pas se laisser emboucaner par cet idiot quand même ?
Qué couillosti, ce Marcel ! Embraille-toi que tu as le chichibelli ! Si c'est tout ce que tu as à montrer, tu peux te la claver !

- Regarde-moi ce cataplasme qui connaît même pas sa droite de sa gauche. Je capte pas la moitié de son plan ! Il a les cacarinettes, lui ! C'est une sacré bande de cakes, ces minots !

DDS 442marius_et_olive_a_paris- Oh, celui-là, peuchère, c'est pas sa faute. Il est bien brave mais je lui confierais pas le chantier si j'étais toi. C'est une broque !

- C'est une sacrée équipe de bras cassés, oui ! Ils ont que des bouscarles dans la tête. T'ias des bougnettes sur la chemise ! Va te changer ! Celui-la, depuis qu'il a acheté la villa à Cary Grant, qué boudenfle ! C'est qu'une bouche !

- On peut plus s'en débarrasser, de ce type. C'est un vrai boucan ! Casse-toi, bordille ! Qu'est ce que tu nous regardes, toi, avec tes yeux de bogue ? Tu veux ma photo ? Mais t'ies un vrai bestiari ! Mangiapan !

- Tais-toi, banaste, tu m'escagasses ! Regarde l’autre qui nous suit partout ! C'est une vraie arapède ! Regarde-le, cette tronche d'api !

- Un coup de genou dans les alibofis, ça calme !

- Dis, espèce de viole, t’ias pas fini de nous soûler ? J’y comprend queutchi à ce micmac !

***

Je n’ai jamais su ce qu’ils regardaient ce soir-là parce que j’avais entamé une partie d’échecs avec Manu entre temps. On avait le choix, dans nos suppositions, entre un match de foot PSG-OM, la minute quarante de défilé matrimonial au sein duquel on aperçoit Marcel Proust ou le début de la campagne officielle des élections présidentielles !

Ce qui est important c’est que moi j’ai encore gagné ma partie même avec e5 contre e4.

Allez, adessias, collègues, et à la semaine prochaine ! Il est sympa quand même notre asile de fous, non ?

P.S. Cette semaine je me suis fait aider par (j’ai pillé, oui !) Richard-David Roux. Merci à lui !

Ecrit pour le Défi du samedi n° 443 d'après cette consigne

Posté par Joe Krapov à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Balade sur la plage de Trestel (Côtes d'Armor) le 18 février 2017 (5)

170218 Nikon 041

170218 Nikon 043

170218 Nikon 044
- Cette accumulation d'images chaleureuses n'encombre plus que des mémoires de disques durs externes.
Mais est-ce bien raisonnable d'enfermer la beauté dans des petites boîtes noires ?
Y a-t-il un pilote dans l'avion de nos comportements modernes ?
Y en avait-il un dans le biplan de nos parents ?

- Je t'en pose, moi, des questions, Joe Krapov ? 
Non ? Alors ! Vide ton grenier et je répondrai après !

Posté par Joe Krapov à 15:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,