13 décembre 2016

Aux abords du stade de Rennes le 25 mars 2016 (3)

160325 Nikon 032
"Léon le cochon" tient boutique de restauration par ici.

Posté par Joe Krapov à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Aux abords du stade de Rennes le 25 mars 2016 (4)

160325 Nikon 034

160325 Nikon 035

160325 Nikon 036
En voici un (une ? ) qui a bien roulé sa caisse !

Posté par Joe Krapov à 11:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2016

Les couleurs du Jardin moderne à Rennes le 25 mars 2016 (1)

160325 Nikon 054

160325 Nikon 055

160325 Nikon 061

 J'étais parti, ce jour-là où il faisait très beau, approfondir la "Balade urbaine n° 7" et voilà-t-y pas qu'arrivé à la passerelle du Stade je continue tout droit vers la zone industrielle Ouest au lieu de bifurquer ? Sur cette petite route parallèle à la route de Lorient, il y a, parmi de grandes halles d'entreprises et commerces divers, une institution rennaise que je ne fréquente pas trop. C'est le Jardin moderne, un lieu destiné aux pratiques musicales actuelles. De tous temps les murs de ce bâtiment ont été graffés de façon fort originale et changeante. Cela, par contre, ça m'intéresse ! 

Tiens ! Et si j'y retournais ?

Posté par Joe Krapov à 11:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les couleurs du Jardin moderne à Rennes le 25 mars 2016 (2)

160325 Nikon 056

160325 Nikon 057

160325 Nikon 058

160325 Nikon 059

160325 Nikon 060

De quoi choper, peut-être, un léger blues... intestinal ?

Posté par Joe Krapov à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les couleurs du Jardin moderne à Rennes le 25 mars 2016 (3)

160325 Nikon 062

160325 Nikon 063
Pas de bougie bougie avant la prière du soir !

Posté par Joe Krapov à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Les couleurs du Jardin moderne à Rennes le 25 mars 2016 (4)

160325 Nikon 064
Esthétique post-Druilletiste ? ;-)

160325 Nikon 065

160325 Nikon 066
Frog'n'roll !

Posté par Joe Krapov à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 décembre 2016

SEPT NÉOLOGISMES QUADRISYLLABIQUES

EFFERTERIE n.f.

Etat d’excitation partagé par un groupe d’individus qui a préparé une surprise collective pour fêter l’anniversaire d’un ami commun.

« Notre ami Marcel P. habitait au rez-de-chaussée d’un immeuble collectif. A notre intention, sa gouvernante, la bonne Céleste A., avait laissé ouverte la fenêtre de la cuisine. Avec une efferterie certaine nous entrâmes dans l’appartement, déposâmes victuailles, bouteilles, gâteaux et cadeaux sur la table puis nous allâmes ouvrir la porte de sa chambre où nous pensions qu’il était en train d’écrire.
- Surprise ! » hurlâmes-nous.

Mais nous fûmes surtout étonnés : Le petit Marcel se livrait à des ébats sexuels particulièrement acrobatiques en la compagnie du vicomte de F. »

Maniffe-Pourtousse, Pierre-Henry Aymeric de - Splendeur et misère des petits fours sans tisane. - Rennes : Ouest-France, 2010.



SINCÉGOMMABLE adjectif

Goût relativement fluctuant voire complètement incertain pour la sincérité et la fidélité dans les relations sociales, amicales ou amoureuses

« Lorsque nous fûmes repartis, emportant cadeaux et boustifaille pour les aller partager en un endroit moralement plus sain, Marcel P. se rhabilla. Il tança vertement Céleste à qui il reprocha d’avoir ouvert l’accès de son home sweet home à des carnavaleux particulièrement sincégommables. C’est tout juste s’il ne la renvoya pas ce jour-là. »

idem



PERFECTATION n.f.

Art de confectionner des pâtisseries si savoureuses que l’on prend des mines affectées en les dégustant.

« Mais Céleste était quand même la perle des cuisinières. Sa perfectation dans la confection des petites madeleines chères à Marcel, le côté aphromalier, stimulant, hallucinatoire qui découlait de leur consommation a fait dire à Marceline Desbordes-Virenque dans sa thèse de troisième cycle de l’Université de Besse-en-Chandesse « Comment va Proust ? Commercy, commerça ! : Prolégomènes de l’empoisonnement de l’existence du commun des mortels par l’orgasme antestylistique des salonneuses du XXe siècle» que « pour écrire sa « Recherche du temps perdu » Marcel P. n’avait pas hésité à prendre des drogues dures à l’insubité de son plein gré ni à les tremper dans des boissons nostalgisantes».

idem



INSUBITÉ n.f. Choses que l’on fait en cachette de soi-même ou que l’on a faites en éprouvant de la honte et qu’on essaie d’oublier en pratiquant le mensonge par omission

« Lorsque, beaucoup plus tard, Céleste vint nous voir et nous demanda si elle pouvait raconter dans son livre de mémoires l’histoire de cet anniversaire, celui où notre efferterie s’était écroulée d’un seul coup d’un seul, nous fîmes preuve d’une grande insubité et déclarâmes qu’elle devait confondre, que nous n’avions pu nous y rendre, étant retenus au lit par la gastro-entérite du siècle. Il est vrai que longtemps encore après cet épisode, nous étions restés d’incorrigibles sincégommables »

idem



APHROMALIER
adjectif

Caractère de toute nourriture ayant des effets secondaire sublimatoires, masturbatoires ou ostentatoires.

« Manger des carottes rend aimable, consommer des pois chiches c’est comme fumer du haschich. Cuire en cocotte vous donne la cote, racler le fond de la marmite est très bon pour la réussite, manger des frites donne la patate, manger des pêches donne la banane… »

Juppé, Alain. - Pour une identité heureuse, votez Aphromalier ! - Bordeaux : Ed. du Gros rouge qui tache, 2016



DROMALOQUENT
adjectif

Se dit des écrivains qui pissent de la copie stylée sous forme de phrases interminables dont la lecture est si difficile à suivre qu’on a l’impression d’écouter les blatérationss, borborygmes et déblatérations d’un chameau à une bosse là où le clapotis de l’oasis ou le silence du désert vous rempliraient d’aise

« La définition du mot « dromaloquent » dans le Dictionnaire des mots que y’a que moi qui les connais de Joe Krapov est particulièrement dromaloquente ! »

Krapov (Joe). - Parlez-moi d’moi, y’a qu’ça qui m’intéresse !. - Sablé-sur-Sarthe, Editions du Petit port et de la Haute Folie, 1995. 



EMERRICORDE
n.f.

Corde à nœuds entourée de papier de verre en vue de rendre plus difficile encore la montée au paradis des animateurs d’ateliers d’écriture qui osent se moquer dans une seule et même séance de Marcel Proust, d’Alain Juppé et d’eux-mêmes.

« - Tu ne l’emporteras pas au paradis, Joe Krapov ! Déjà que t’es acrophobe, en plus, pour que tu y montes on t’a préparé une émerricorde ! Et ne te plains pas, on aurait pu te pendre avec ! »

Fouettard, Révérend Père (1957 -.... ; moine pécurancunier de l’abbaye de Solesmes). - J’ai les noms de ceux qui n’ont pas voté pour François Fillon ! . - Solesmes : Ed. du Nonsense commun, 2017.

 

Petillon - Les Electeurs de Fillon CE 161207

Dessin de René Pétillon extrait du "Canard enchaîné" du 7 décembre 2016

Posté par Joe Krapov à 10:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2016

Une exposition pour gai lurons vue à Rennes le 8 décembre 2016 (1)

161208 019

C'est pô juste ! Maintenant que j'ai quitté les lieux, j'apprends que le travail de mes collègues de la boîte du dessus a complètement changé. Voilà qu'ils font carnaval tous les jours, qu'ils se photographient à tire-larigot en train de faire des bêtises et qu'ils ont transformé les magasins de leur sous-sol en lieu d'exposition et en... scène de théâtre. C'est du propre !

Mais je ne retournerai pas bosser chez eux pour autant : la dernière fois qu'ils m'ont invité à un pot, il n'y avait que de l'eau et des jus de fruits ! J'ai dû me gaver de petits fours - excellents - pour noyer mon chagrin de les voir devenus anciens alccooliques anonymes !

P.S. J'ai utilisé intentionnellement le terme "gai-lurons" en guise de traduction pour "happy fews" parce que "joyeux privilégiés", je sens bien que ça ne va pas encore plaire à François Fillon et sa clique !

Posté par Joe Krapov à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Une exposition pour gai lurons vue à Rennes le 8 décembre 2016 (3)

161208 089

161208 090B

161208 091

161208 093

 

161208 092B

161208 094

161208 096
Dr Sebarjo, i presume ?

 

161208 095B

Posté par Joe Krapov à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,