J'ignorais, ou faisais semblant d'ignorer, que les gens qui écrivent ont d'abord beaucoup lu. Je n'imaginais pas surtout qu'ils pussent désirer conserver tous les livres qu'ils ont achetés et dont ils se sont nourris ! C'est le cas de M. Bourgeoizov dont nous avons déménagé, en deux après-midis de la semaine dernière, le seul bureau. Bonjour le poids des mots ! La maison croule sous les livres !

Cela nous a servi de leçon et nous avons entrepris, à notre tour, de faire un peu de désherbage dans nos collections imprimées. C'est ainsi que nous avons retrouvé ce travail graphique de 1985 de Marina Bourgeoizovna que j'avais soigneusement relié. J'ai peu d'indications à propos des textes illustrés. Il y a des extraits du poème "Arbres" de Gilles Servat et les autres poèmes sont peut-être de mon bibliophile de beau-père.

C'est surtout le travail graphique de Madame qui me laisse sur le derrière : mais pourquoi donc a-t-elle arrêté cela ? Pour écouter les bêtises de son mari et s'occuper ensuite de faire grandir deux artistes en herbe ? Quelles drôles d'idées ont les femmes quelquefois ! ;-)

R Arbres 01

R Arbres 02

R arbres 03 bis retouché

R Arbres 05

R Arbres 04

R Arbres 06

R Arbres 07 retouché

R Arbres 08