161208 019

C'est pô juste ! Maintenant que j'ai quitté les lieux, j'apprends que le travail de mes collègues de la boîte du dessus a complètement changé. Voilà qu'ils font carnaval tous les jours, qu'ils se photographient à tire-larigot en train de faire des bêtises et qu'ils ont transformé les magasins de leur sous-sol en lieu d'exposition et en... scène de théâtre. C'est du propre !

Mais je ne retournerai pas bosser chez eux pour autant : la dernière fois qu'ils m'ont invité à un pot, il n'y avait que de l'eau et des jus de fruits ! J'ai dû me gaver de petits fours - excellents - pour noyer mon chagrin de les voir devenus anciens alccooliques anonymes !

P.S. J'ai utilisé intentionnellement le terme "gai-lurons" en guise de traduction pour "happy fews" parce que "joyeux privilégiés", je sens bien que ça ne va pas encore plaire à François Fillon et sa clique !