161119 265 068

161119 265 078

161119 265 081

161119 265 103
Rien ne me plaît autant dans la vie que de faire éclater de rire Marina B. le matin au petit-déjeuner ou à n'importe quel moment de la journée en lui racontant mes délires en cours. Si mes démêlés - et mes gains ! - avec la défense Nimzovitch du pion roi ou le début Bird sur un échiquier de la vraie vie sont pour elles du chinois, mes divagations sur "Bazar au harem" la réjouissent. Nous sommes en train, tous les deux, depuis dimanche, de réécrire les intermèdes ou certaines scènes de cette comédie pour lui donner un côté bien plus "provoc", "speedé" ou "décalé". Cela pour, paradoxement, rendre la pièce plus "Vocalinienne" qu'elle n'est déjà !