Intrude - prospectus de présentation
Pan ! Réglons son sort une fois pour toutes à ce prospectus de présentation de la magnifique exposition-installation visible actuellement sur le mail François Mitterrand à Rennes.

Est-ce par snobisme qu'on lui a laissé son titre anglais ? "Intrusion" ou "Invasion" ou "Les intrus" n'en disait-il pas autant sinon plus aux passants du jour ? Tant qu'à faire d'être anglophile, et vous verrez demain que je le suis aussi, ne pouvait on mettre au pluriel "bunny" et "white rabitt" dans la dernière phrase ?

Enfin, comme je dois être de plus en plus miraud avec l'âge, je n'ai pas vraiment vu "le poids métaphorique sur les questionnements environnementaux et la place de l'homme dans la nature que porte cet animal pachydermique", sans doute parce que j'ai trop écouté "Et moi et moi et moi" de Jacques Dutronc et Jacques Lanzmann, chanson dans laquelle il est dit : "Le dimanche à la chasse au lapin avec mon fusil je suis le roi".

C'est drôle, ces deux gugusses n'ont jamais fourni de prospectus indiquant le mode d'emploi ou le sens caché de leurs oeuvres d'art, eux. C'était sans doute à une époque bénie où les oeuvres se suffisaient à elles-mêmes ! En tout cas les diffuseurs n'avaient pas à abattre des forêts pour publier des prospectus publicitaires rédigés par des courtisans subventionnés !

A part cela n'oublions pas Alphonse Allais qui a dit : " Etre "De Quelqueque chose" ça vous pose un homme comme être de garenne, ça vous pose un lapin !"

Pan !

161011 265 058