19 août 2016

Zakouska à Transat en ville le 17 août 2016 (1)

160817 Nikon 001

160817 Nikon 010

160817 Nikon 017

 Au soir de cette belle journée ensoleillée, le ciel s'est couvert. Nous sommes quand même descendus à Transat en ville, place de la Mairie. Le groupe qui s'y produisait s'appelle Zakouska. Nous n'avons pas été déçus : ces quatre frêles jeunes gens vous installent en un rien de temps la Roumanie et ses musiques limitrophes sur la place. Dès les premiers morceaux, effet vampire ou pas, vous êtes mordu ! 

Posté par Joe Krapov à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Zakouska à Transat en ville le 17 août 2016 (2)

160817 265 A 030

160817 265 A 058

160817 Nikon 019
Nous sommes restés babas - mais cools quand même - devant l'interprétation de ce morceau, "Crin Crin". Jamais vu cette chose là auparavant. Amazing et plein de grâce !

 

Posté par Joe Krapov à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Zakouska à Transat en ville le 17 août 2016 (3)

160817 265 B 011

160817 265 B 013

160817 265 B 024
Une virtuosité à toute épreuve. Et - que Ceausescu me damne ! - quel son !

Posté par Joe Krapov à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Zakouska à Transat en ville le 17 août 2016

160817 265 A 012

160817 265 A 039

160817 265 B 007

 Bravo encore et bonne continuation !

Le film du jour

En matières de commentaires je ne pense pas être plus doué que Jules César. C'est un exercice qui devient compliqué avec le temps. A la lecture d'un billet de blog ou d'un texte d'atelier d'écriture j'ai tendance à  réagir un peu en troll - essayer d'être surprenant et drôle, même si on se sent très souvent à côté de la plaque mais on assume - et à tenter de faire aussi court que mon modèle, ce cher oncle Walrus, "roi de l'économie de mots plutôt riche en saillies portantes !".

Mes jeux de mots sont si pourris et mes références livresques ou filmiques si anciennes que j'accompagne souvent cela d'un lien explicatif. Ce fut le cas hier chez Adrienne où mon commentaire était "Un drole de paroissien !".

Je faisais référence à un film de Jean-Pierre Mocky de 1963 qu'on peut trouver en intégralité sur le web. Je n'avais jamais vu ce film et je l'ai donc regardé hier soir. J'ai été scotché par le jeu de Bourvil et par l'aspect iconoclaste du propos. Un grand moment de cinéma ! 

Posté par Joe Krapov à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,