En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

10 juin 2016


D’aujourd’hui j’oublierai certainement demain

D’aujourd’hui j’oublierai certainement demain le peu d’appétence pour la chanson française des gens qui fréquentent la Maison de Quartier de Villejean le vendredi !

J’ai joué de la guitare et chanté pendant une heure et demie. Seules deux personnes se sont arrêtées.

La joueuse d’orgue de barbarie qui m’a succédé dans le hall n’a pas eu plus de succès. Je suis allé faire le chauffeur de salle pour la faire applaudir... très maigrement.

Il me reste le plaisir d’avoir chanté avec elle une heure encore !

Et du coup… je n’ai pas oublié !

160610 255 002

160610 255 003

160610 255 004

160610 255 005

Ah qu'est-ce que c'est bon de chanter "La butte rouge", "Les amants d'un jour" ou "La Goualante du pauvre Jean" !