C'est toujours surprenant, pour un photographe, de voir comment, dans des conditions de lumière faible, certaines personnes prennent la lumière plus que d'autres. C'est sans doute un talent particulier mais notre ami le Bobleur les cumule. Sa prestation sous forme de quatre contes courts très proches du texte littéraire était de haute volée.  Vous pouvez le retrouver aussi ici.