En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

2 avril 2016

Signature

C’est peu de dire que les 27 chanteurs de la Katolische Kantorei Marktheidenfeld ont fichu une ambiance du tonnerre dans l’église de Montfort-Sur-Meu ce samedi soir.

Le chef de chœurs Hermann Grollmann accompagnait sa troupe d’accords pianistiques éminemment rock’n’roll. J’ai adoré !

Au finale de ce concert endiablé, il y avait un morceau d’une gaieté folle. Je suis allé photographier la partition afin d’en connaître le titre et l’auteur : « Irische Segenswünsche ». J’ai retrouvé l’auteur sur internet : Markus Pytlik.

Si je mets ça dans ma guitare, est-ce que ça ne fera pas trop « Jésus reviens » ?

160402 265 264

Ci-dessous, deux versions un peu plus molles - mais à nos oreilles également aimables ! - de cette chanson :