160313 064 bis
Affaire classée

 

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

15 mars 2016

Petite satisfaction personnelle

Les cents mots de Raymond Queneau, c’est un truc pour faire enfler les chevilles ?

Il parait que j’ai été brillant ce soir à l’atelier d’écriture.

La postérité jugera sur pièces et sur le site du "Défi du samedi" samedi prochain. J’ai écrit sur le thème « à la fortune du pot » et sur celui des dix mots de la francophonie réunis.

J’aime bien la dernière phrase de ce poème en prose et en cinq parties : « Car j’aime, à la fin du poème, qu’il pleuve parfois des saucisses ».

Krapovien plus qu’hugolien, n’est-il pas ?

160313 147