160304 265 144

160304 265 161

160304 265 179

160305 265 005

 

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

5 mars 2016

Pensée parasite (1)


On ne va pas empêcher son inconscient d’exister ?

C’est un type, il est là et il y a des jours où il n’a pas envie de bosser alors il s’exprime en sourdine. C’est comme une pensée parasite qui prend le contrôle de ton cerveau.

Visiblement, le mien, ça l’enquiquine de poster des vidéos sur Youtube. Alors ce matin, quand j’ai eu transféré les photos de « Friends » dans l’ordinateur, il m’a dit : « Efface la carte ! ».

Et, comme un con, je l’ai fait. Il y avait deux vidéos non transférées dessus. Perdues à jamais. Fainéant d’inconscient !

160304 265 088

5 mars 2016

Pensée parasite (2)

Un cadeau kitsch qu’on m’a fait : le recueil 2013 des blagues Carambar. En le voyant j’ai repensé à cette devinette : "Quel est l’animal qui se met sur la tête pour pondre ses œufs ?"

On pense d’abord au fou de Bassan puis à la chauve-souris, au paresseux ?

Toute la journée, on cherche. C’est le prototype même de la devinette ou de la pensée parasite. Et puis sur l’étagère du dessus on voit le recueil des nouvelles de Marcel Aymé. Lui a écrit « La tête des autres ».

Et on trouve : c’est le pou.

Logique, non ?