D 93 V 08 - V 08 15



39    Finir d’écrire « 99 dragons : exercices de style ». Je suis rendu actuellement à 33.

40    Transférer mes cassettes audio et disques vinyles sur un support au format MP3

41    Aller marcher sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

42    Passer une journée à Portmeirion (pays de Galles), n’y rester pas prisonnier en veste noire à liseré blanc avec un badge numéroté. Quoique…

43    Aller en bus depuis la station République jusqu’au terminus de chaque ligne urbaine de Rennes. De là rentrer chez moi à pied en notant tout ce qui est notable et en photographiant tout ce qui mérite de l’être

44    Assister au carnaval de Dunkerque

45    Refabriquer un cerf-volant en forme de gueule de serpent, à l’image de celui qui se trouve sur la pochette du disque « Free me » de Uriah Heep. Le faire voler et l’offrir au premier enfant qui s’arrêtera pour l’admirer

46    Chaque 1er juillet, premier jour des vacances, revoir « Smoking » et « No smoking » d’Alain Resnais. Une année sur deux, commencer par « Smoking » puis voir « No smoking ». L’année suivante, faire l’inverse. Au bout de dix années, décréter quel est le meilleur ordre pour la contemplation de ces deux films. Si je n’ai pas d’avis, je continue ou j’enchaîne sur un visionnage annuel de « Céline et Julie vont en bateau » de Jacques Rivette en me demandant : « Laquelle des deux actrices me plaît le plus ? Juliet Berto ou Dominique Labourier » ?

47    Voter pour Jérôme Cahuzac au deuxième tour de la prochaine élection présidentielle en 2017

48    Retourner chez Slam Connexion pour goûter à nouveau au plaisir de balancer dans un micro et en public des logorrhées krapoviennes

49    Séjourner dans un hôtel dans l’île de Burano (lagune de Venise)

50    M’abstenir de mourir.

Ecrit à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 23 février 2016 à partir de la consigne de Georges Pérec "Liste des 50 choses que j'aimerais faire avant de mourir"

 

366 réels à prise rapide

25 février

Moi je

Aujourd’hui moi je moi je : non !

Aujourd’hui Venise tue, Venise silencieuse depuis des ans dans le grenier…

Aujourd’hui Venise tu…

Aujourd’hui tu voulais que je t’appelle, Venise !

C’est Julien, le clerc de nos terres qui rôde, agile.

Il nous noue, nous réunit.

Aujourd’hui je te scanne.

Je te festival de scan et je vous mostra.

Un peu brumeuse mais dans ces voiles, dans ce mystère des brouillards, technicien débrouillard, patient, admiratif, je vous avoue que je vous voue quand même un culte, même si parfois inculte en foi.

Alors aujourd’hui pas de moi je, île.

D 93 V 17 - V 16 01