150829 035

150829 036

150829 037

On va s’arrêter là ! Vous aurez compris qu’il y a eu une erreur de casting. On va rejeter la faute sur la ville, comme font tous les rockers depuis que le rock existe. « Comment ? Chers employés municipaux, tas de feignants de fonctionnaires, vous avez eu la flemme de monter les écrans géants de chaque côté de la scène ? Comment, vous nous mettez des transats pour un concert de rock ? Pas étonnant qu’il n’y ait que des vieux alors, sur la place ! ».

Pour terminer, je pourrais la jouer plus provoc’ encore du haut de mes 26 ans virtuels et vous rappeler qu’un vieux rocker a écrit « It’s better to burn out than to fade away » et qu’il y en avait un sacré paquet de « faded away » hier ! Je pourrais même me souvenir de Carl of Gaule, autre vieux rocker des sixties qui a déclaré « La vieillesse est un naufrage ».

Mais je ne suis pas comme ça. Je suis rentré chez moi au bout d’une heure et j’ai écouté Philippe Jaroussky interpréter « Pietà, sacred works for alto » de Vivaldi en téléchargeant des vieilles choses des années 60 sur mon disque dur externe. Ce qui est bien avec les CD et Internet, c’est que le vieux rocker rennais que j’aurais pu être moi aussi n’impose pas ses codes stupides et ridicules à qui que ce soit.

Merci quand même aux vieux rockers rennais de ce samedi soir. La vidéo sur laquelle le groupe déménage sans que personne ne bouge est à hurler de rire !