AEV 1415-31 07 poursuite

Alors, le lendemain, tous les hérauts du royaume allèrent proclamer ici et là que celui qui trouverait la réponse à la devinette suivante épouserait la princesse et deviendrait pape :

« Monsieur et Madame Saint-Malo-Alanage-C’estcoton ont un fils. Comment s’appelle-t-il ?

Tous les preux du royaume se mirent en quête de la réponse. Certains partirent sur d’improbables jonques, traversèrent les mers, utilisèrent tous les moyens, y compris le prototype du vélo de Richard Virenque pour partir à la poursuite de la réponse. Ils allèrent partout, auprès du mage Carambar, de Maître Jacques de Vannes qui en sortait de bonnes, de la bonne à la Pythie de Delphes. Il faut dire qu’à cette époque, ni Victor Hugo, ni le calembour, la fiente de l’esprit qui vole, n’avaient encore été inventés. Il fallait consulter un spécialiste pour ce genre d’énigmes.

 

AEV 1415-31 08 en mer

Le temps passa sans que personne ne revînt avec la bonne réponse. La vie heureuse reprit son cours. La reine avec mélancolie refit pousser ses ancolies. Le roi se désola que toutes ces andouilles fussent rentrées bredouilles.

Le temps passa sur les mémoires, on oublia l’événement. Un beau jour, cependant, le roi vint aux cuisines et annonça qu’il y aurait festin le lendemain car c’était le jour anniversaire de la naissance de la princesse.