A l'issue de ce concert juke-box dans le cadre bien particulier d'une bibliothèque rennaise (que je fréquente souvent), j'ai décidé de baptiser mon ukulélé. Désormais, il s'appellera Lucien ! (Comprend qui peut, comme disait Boby).