08 février 2015

Réjouissance familiales du 7 février 2015 à Rennes (2)

150207 004

150207 005

150207 006

150207 014

 Pour la ligne, aussi bien samedi que dimanche, c'était "tout ce qu'il ne faut pas" !
Heureusement, on n'a pas mangé les deux jacinthes de la dernière photo ! ;-)

 

Posté par Joe Krapov à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Réjouissance familiales du 7 février 2015 à Rennes (2)

150207 016

 Le gâteau au fromage blanc, citron vert et speculoos de Marina Bourgeoizovna. Fameux !

(On dit aussi "cheesecake" mais j'aime bien utiliser la langue de mes aïeux !
Et je n'ai toujours pas pardonné aux Anglais pour Jeanne d'Arc !)

Posté par Joe Krapov à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Réjouissance familiales du 7 février 2015 à Rennes (3)

150207 017

150207 018

 Mademoiselle Zell a pensé à me livrer ma poudre blanche préférée !

Posté par Joe Krapov à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Réjouissance familiales du 7 février 2015 à Rennes (4)

150207 021

J'en connais un qui va aller courir ce lundi soir ! Ca vous la coupe ?

P.S. Hé ho, les gars les filles ! Ce n'est pas parce que j'ai pris le pseudonyme de Krapov que vous devez vous sentir obligé(e)s de boire à la russe en balançant les coupes de Champ' par-dessus l'épaule ! ;-)

Posté par Joe Krapov à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

LOREILLE ET LARDU ETHNO-FOLKLORISTES

DDS 336 le_vieux_lille_ferme_du_pont_des_loups_jar6Tu

- Ce sont des choses que l’on sent bien, Lardu, surtout ces temps-ci.
- De quoi, Loreille ? Le Munster ? Le Vieux-Lille ?
- Tout le monde est d’accord pour dire qu’être intègre est une qualité.
- Tu parles de quoi, là ? Tu ne vas pas nous faire tout un fromage avec ces histoires d’intégration ?
- Mais par contre l’intégriste est vu d’un sale œil.
- Alors que c’est lui qui nous lance des regards noirs !
- Tout le monde s’accorde aussi sur le bien-fondé du bien-fondé.
- Par contre pour le bien fondu, il faut prendre de la raclette.
- Ainsi on ne peut pas discuter avec quelqu’un dont la pensée est sans fondement.
- Alors là je reste sur le cul ! C’est pour moi que tu dis-ça ?
- Et pourtant les fondamentalistes sont mal considérés.
- Et donc ?
- Et donc, si je te dis que j’aime la musique traditionnelle, il ne va pas se passer cinq minutes avant que tu ne me traites de traditionnaliste.
- Si c’est une tradition, c’est certain que je vais la respecter. Genre fromage et dessert. Et verre de vin qui va avec.
- Remarque je peux toujours m’en tirer en disant que je suis un folkeux.
- Moi je suis un rockeux. Le rock fort, il n’y a que ça de vrai
- Je peux dire aussi "fan de musique ethnique".
- Ca ne va pas plaire ni à ta mère ni à Dominique. Elles ne sont pas coulantes côté vocabulaire et rimes pourries. De toute façon ta sœur a rarement le sourire !
- Et pourtant il me semble qu’en écoutant la musique traditionnelles des pays autres que le mien, je fais preuve d’ouverture d’esprit, non ?
- Personne ne te reproche rien, Loreille ! Tu peux écouter toute la world music que tu veux et même dormir sur tes deux, si tu veux ou plutôt si tu peux ! Du moment que tu ne préfères pas les nains sectaires au saint-Nectaire, moi ça me va !
- Alors ça ne te dérangera pas si je mets des images de coiffes bretonnes avec de la musique du Brabant dans un diaporama sur le thème de la tradition ?
- Qu’est-ce que tu boirais avec un Chaource, toi ? Un Saint-Nicolas de Bourgueil ou un Chardonnay ?
- Je n’ai pas de religion là-dessus. Dis, ce n’est pas le tout de causer philosophie en latin de cuisine. On passe à table ? Qu’est-ce que tu nous as préparé ?
- Ca !
- Ah non ! Pas encore un repas de fromages ! Sans apéro, sans entrée, sans plat de résistance ! Pas de dessert non plus, je parie ? T’es chiant, hein, Lardu !
- Dis-donc, Loreille, ce n’est pas pour dire mais toi t’es vraiment du genre à mettre les petits plats dans les grands et les pieds dedans ! Qu’est-ce que tu peux être traditionaliste, finalement !

Ecrit pour le Défi du samedi n° 336 à partir de cette consigne

Posté par Joe Krapov à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

DES CONVENANCES ET DECONVENUES / Nadine de Rich-Old

Où vont s’enchevêtrer
Nos corps repus de l’acte
Quand le désir est retombé, tout empêtré
En cataracte,
Lorsque l’on a redescendu,
Redévalé quasi,
Tout détendu,
Le raidillon du « Reviens-y » ?

Toute licence bue,
Tout l’autre consommé,
Ne perdons pas de vue
Ce comble présumé
Du mufle en ce domaine :
Il est plus qu’illicite, après avoir croqué dans le fruit du pommier,
De tourner son derrièr’, de dir’ : « Bonne nuit, Germaine »,
Et d’se mettre à ronfler le premier.

IL 150202 110529__740B

 

Ecrit pour les Impromptus littéraires du 2 février 2015. 
Il s'agissait d'un logorallye sur le thème "Jeux d'écriture" avec les mots : 
enchevêtrer - raidillon - cataracte - mufle - illicite

Posté par Joe Krapov à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

CONQUÊTE MILITAIRE / par Théodore de Banlieue

- Pour que j’osasse, Madame, sur la toile de Jouy
Dessiner un chameau, une bête à deux dos,
C’était que, sans mentir, je fantasme pour deux !
Pour un peu, j’eusse été fou de vous, amoureux !
Les traits, tous azimuts, qu’à décochés Eros
M’ordonnaient d’honorer vos appas rebondis réjouis !

De s’exprimer ainsi, je vous l’avoue, c’est bête !
Ne soyez pas fâchée ! M’en voulez-vous, Yvette ? ".

IL 150202 090222_096

- Fantasmez, mon ami ! C’est moi qui ai la fève !
Mais n’en restez pas là ! Si je choisis le roi,
Tu peux, mauvais sujet, te rendre à Bourre Bourg-la-Reine :
Mon mari est parti vers ses propres fredaines.
Tu vas me ranimer, céans, comme il se doit,
Et ce cœur délaissé, et ce corps dont tu rêves !".

Alors, obéissant, pour qu’elle perdît la tête,
Il pointa hardiment son ogive sur Yvette.

Ecrit pour les Impromptus littéraires du 2 février 2015.
Il s'agissait d'un logorallye sur le thème Jeux d'écriture avec les mots :
Bourg-la-Reine chameau fantasme azimut ranimer

Posté par Joe Krapov à 09:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :