- Pour que j’osasse, Madame, sur la toile de Jouy
Dessiner un chameau, une bête à deux dos,
C’était que, sans mentir, je fantasme pour deux !
Pour un peu, j’eusse été fou de vous, amoureux !
Les traits, tous azimuts, qu’à décochés Eros
M’ordonnaient d’honorer vos appas rebondis réjouis !

De s’exprimer ainsi, je vous l’avoue, c’est bête !
Ne soyez pas fâchée ! M’en voulez-vous, Yvette ? ".

IL 150202 090222_096

- Fantasmez, mon ami ! C’est moi qui ai la fève !
Mais n’en restez pas là ! Si je choisis le roi,
Tu peux, mauvais sujet, te rendre à Bourre Bourg-la-Reine :
Mon mari est parti vers ses propres fredaines.
Tu vas me ranimer, céans, comme il se doit,
Et ce cœur délaissé, et ce corps dont tu rêves !".

Alors, obéissant, pour qu’elle perdît la tête,
Il pointa hardiment son ogive sur Yvette.

Ecrit pour les Impromptus littéraires du 2 février 2015.
Il s'agissait d'un logorallye sur le thème Jeux d'écriture avec les mots :
Bourg-la-Reine chameau fantasme azimut ranimer