140518 A 001
Le dimanche matin, nous sommes retournés à Iffendic car nous nous étions inscrits, quasi à l'aveuglette, à des ateliers de chant choral. Marina est allé tâter de la polyphonie géorgienne et moi j'ai appris un chant macédonien (cf ci-dessous). Cela avait lieu à la "Cabane aux espiègles". Je pensais que c'était un lieu temporaire du festival : non, c'est le nom de l'école locale !