17 novembre 2013

Roulettes-Eden à Rennes le 16 novembre 2013 (1)

131116 090

 Bonnet rouge ! Bonnet rouge ! Qui n'a pas son bonnet rouge ?
Après les opposants à l'écotaxe voici les opposantes à l'équitaxe !

131116 110 B

Moi, tant qu'on ne taxe pas le spectacle des rues et les merveilles gratuites que l'on peut voir en ville en promenant le samedi ça va ! Ce jeune homme qui fait lui aussi dans la légèreté semble aussi bienheureux que moi. En plus nous avons le même couvre chef, à peu de choses près ! Casquette noire, casquette noire, qui n'a pas sa casquette noire ? ;-)

 

 

 

Posté par Joe Krapov à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Roulettes-Eden à Rennes le 16 novembre 2013 (2)

131116 149 B

Moi non plus, je ne suis pas content ! Je serais, sur le fonds, assez fier d'habiter une ville dont la devise est "vivre en Intelligence", même si je trouve cela un peu prétentieux et du coup je n'aime pas avoir à penser qu'il y a, à la mairie, des gens pas très futes-futes qui ont appelé cette aire de planche à roulettes "Street park de l'Arsenal". J'aurais accepté Skatepark à la rigueur mais Street park ! Un parc de rue ? Qu'est-ce ? C'est pour s'opposer aux parcs d'intérieur ?

En même temps, comme je suis un citoyen positif, j'ai laissé tomber et j'ai rebaptisé l'endroit de façon personnelle. Je l'ai appelé "Roulettes Eden" car cela fait deux fois que je m'y arrête, que je m'y assieds, que je photographie les évolutions acrobatiques des utilisateurs de ce lieu. J'ai l'impression qu'ici, les aléas du monde, les horreurs économiques et autres n'existent plus, que chacun a son défi, son mouvement propre, sa jouissance et que tout le monde, du gamin en trottinette, de l'ado à rollers ou du trentenaire à planche cohabite dans une paix totale. Un paradis en ville.

Allez, Mme Apperré, ayez un sursaut francophile, si vous êtes élue en 2014 : rebaptisez cet endroit Roulettes Eden ou Rouletedenn, ça fera plus breton ou comme vous voulez ! Mais franchement, Street park ! Pfff !

131116 021

Posté par Joe Krapov à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Roulettes-Eden à Rennes le 16 novembre 2013 (3)

131116 165 B

Avant que j'arrive à faire cela, il faudra que je m'entraîne. Je crois même que j'ai pas mal de pain sur la planche !

Posté par Joe Krapov à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Roulettes-Eden à Rennes le 16 novembre 2013 (4)

131116 186 B

Ca donne envie d'écrire dessus, cette rencontre intergénérationnelle zen et silencieuse !

Posté par Joe Krapov à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'automne à Rennes Beaulieu le 13 novembre 2013 (1)

131113 009
131113 010
131113 011

Oui, oui, elle est là la musique !
Je la collerai sur les images... quand j'aurai le temps !


(En fait,ce n'est pas vrai ! J'en collerai une autre moins convenue !)

Posté par Joe Krapov à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'automne à Rennes Beaulieu le 13 novembre 2013 (2)

131113 018
131113 019
131113 021

Symphonie de jaune
Que le vent terminera
En trois mouvements !

Posté par Joe Krapov à 18:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ciel d'automne à Rennes le 13 novembre 2013

131113 058
131113 056
131113 057

Voilà pourquoi il faut toujours avoir par-devers soi son petit APN !

Posté par Joe Krapov à 18:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

YANNICK NOIX

DDS 272 noix

23 lignes pour dire ce qu’il y a à l’intérieur d’une noix ? Mais on me demande l’impossible, là ! Et ce n’est pas parce qu’à la ligne 3, ayant répondu « un cerneau », je poserai un point final et mon stylo, loin de là !

C’est plutôt qu’à jouer sur les mots, ou avec eux ou même ici avec leurs lettres on risque d’aller se planter bien plus loin que sous le noyer !

Car dans NOIX il y a ION, ce petit truc dont je ne sais rien mais qui intéressa tellement Etienne Klein, le physicien de France-Culture, qu’il en fit sa professION et nous régale d’anagrammes si bien troussées que je ne rate plus jamais la conneXION sur sa chronique du jeudi matin.

En parlant de trousser, il y a un X dans NOIX et c’est l’occasion d’évoquer Marcel Stroskane, un personnage de fiction qui se fait des films X dans sa tête. L’outil dressé droit comme un I en permanence, les deux NOIX pleines comme des O de spermatozOÏdes prêts à hurler Banzaï, scout toujours prêt pour le cOÏt, il est aussi nul que neuneu mais pas aussi nuirisible que son modèle dans le réel qui chercha des NOIses à la NOIre Nafissatou. Marcel préfère Sophie Tell, la fille au gars Guillaume qui sous l'arbre halète.

DDS 272 Argus

Il y a aussi dans la NOIX la vache la plus connue de la mythologie et des cruciverbistes. En un mot et en deux lettres, c’est IO qui nous fait penser à Argus, un type qui avait cent yeux tout autour de la tête mais qu’Hermès parvint à endormir pour lui subtiliser la génisse à lui confiée par Héra pour la rendre à Zeus. Pour le punir Héra lui vola ses yeux afin d’en parer la queue du paon et en plus elle lui supprima son bonnet rouge, sa carte professionnelle de bouvier et sa subvention de Politique Agricole Commune, d’où l’expression « PAC ôtée à l’Argus » (je vous l’avais bien dit qu’on s’en éloignerait, du noyer ).

neil-young-vs-neil-old

Enfin dans NOIX il y a INOX, abréviation sans doute aucun d’INOXydable et je ne connais pas plus INOXydable que ce vieux Young, l’uncle Neil qui chante que la rouille ne dort jamais, que cette nuit (NOX en latin) c’est la nuit et qu’il vaut mieux brûler d’un seul coup que de se délaver. Je ne comprends pas trop cette philosophie à la noix parce que brûlé ou délavé, ton jean est foutu ! Encore que maintenant, on les porte déchirés. Avant on était entourés de locdus, maintenant on est cernés par des loqueteux !

DDS 272 Xoxo

 

Et puis dans sa coquille de NOIX, dans son bateau d’amour, il y a aussi XOXO qui écrit sur les murs qu’elle aime son Max un max !

 


Avant que je n’atteigne ou ne dépasse la 23e ligne, qu’il me soit permis de mentionner, plutôt que la chanson de Charles Trénet, le sketch de Chanson Plus Bifluorée car pour ma part je ne peux jamais entendre parler de noix sans fredonner « Casser la (les ?) noix » sur un air de Patrick Bruel ni penser à Marie-Hélène Arotine, au stage folk, aux tables de la MJC, au dulcimer, au grand-père de Bernard Lavilliers et aux châtaignes bouillies dans les narines !
 

 

Une version plus longue et actualisée de ce sketch avec interprétation de la chanson "Marions les filles" est visible ici.

Ecrit pour le Défi du samedi n° 272 d'après cette consigne

 

Posté par Joe Krapov à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,